Dissertation citation proust

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3741 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
«Grâce à l’art, au lieu de voir un seul monde le notre nous le voyons se multiplier et autant qu’il y a d’artistes originaux autant nous avons de mondes à notre disposition ….?»
(Proust)

Consigne: réflexion restreinte à la littérature. Développer une réflexion qui traite l’histoire littéraire dans son ensemble et l’ensemble des genres littéraires.

«Artistes originaux»: art véritable quisuppose une création, une originalité. C’est dans son aptitude à créer un tel monde que l’artiste fait la preuve de son originalité.
Mondes ≠ vision de mondes ou représentation de mondes: selon Proust le monde que nous donne à voir l’artiste c’est un monde qui lui est propre. Le problème n’est pas celui de la représentation mais de la présentation, de la création.

Thèse: Il faut examiner laréalité dans les œuvres littéraires, en sachant qu’une œuvre c’est un autre monde que le notre. Les artistes originaux seraient capables de multiplier la notion d’un monde. La science, la vie ordinaire nous installe dans la certitude qu’il y a un monde la même dans tous les tous. Les artistes tendraient à nous faire découvrir une pluralité de mondes.

Objection: face à cette création, nous neserions que spectateurs. Elle nous serait offerte sans effort. Pouvons-nous nous contenter de découvrir ces mondes? On peut nous livrer tous les outils toues les méthodes de la création, ce n’est pas pour autant qu’on peut en faire le même usage que l’artiste. Ces nouveaux mondes ne sont pas tant à notre disposition mais plutôt pour nous égarer, pour faire la preuve de son pouvoir créateur à nosdépends.
La question de la lecture, et du lecteur peut se poser. Le lecteur ne parviendra jamais à y rentrer. Baudelaire: le monde que le poète crée est d’avantage conçu pour exclure le lecteur, que pour s’offrir à lui. Dépassement quasi héroïque de lui-même pour se montrer digne de cette lecture.

Problématique: Ces mondes, on les découvre peu dans ces œuvres, sont-ils vraiment mis à notredisposition? L’originalité même de ces mondes tend davantage en nous en exclure qu’a nous y introduire. Le monde le plus étrange, n’est qu’une simple transposition imaginaire. Le problème n’étant pas tant que l’imaginaire puisse transformer le réel mais que nous voyons des mondes étrangers là où en réalité l’écrivain nous parle du notre. La peau de chagrin: monde fantastique. Balzac ne fait rien d’autreque peindre la réalité de son époque.

Plan

Certes, l’originalité de l’écrivain semble se mesurer à la singularité et à la diversité des mondes auxquels il nous fait accéder:

L’écrivain est un passeur

Capacité de faire passer d’un univers à l’autre. C’est ainsi que se conçoit la littérature et la fonction de l’écrivain.

Exemples: illusion comique de Corneille, soit la miseen abîme que cette aventure que suppose l’entrée du lecteur dans l’œuvre d’art. Ou encore Rabelais dans Pantagruel. Rabelais à travers cette allégorie plaisante pose à la fois la question de la relativité des mondes et des idées qui y sévissent. Rabelais se moque de l’ethnocentrisme qu’on manifester les européens à la découverte des Amériques. Tout être contient en lui-même une infinité depossibles.

L’homme est sans doute une partie du monde, mais pour peu qu’on s’attache à le découvrir il est lui-même un monde. Pour Giono, un monde c’est un système dans lequel existe une certaine combinaison de référence qui influence la totalité du système. La fonction de l’écrivain s’est à la fois d’être passeur, franchir les limites entre les mondes, mais celui qui fait surgir cette limite et parla même nous oblige à nous faire sortir du notre.

B) Il fait surgir des mondes là où nul n’irait de la nature et de la raison

L’écrivain c’est celui qui fait surgir des mondes là où personne n’aurait vu un monde possible.
Exemple: L’huitre de Ponge. Il compare l’huitre à un galet moyen, quelque chose difficile à définir. Il n’est pas possible de décrire l’huitre par rapport à autre...
tracking img