Dissertation conte de la bécasse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 5 (1203 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 3 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
C’est à partir de 1840 que le réalisme à commencer réellement à être écrit. Plusieurs écrivains cherchent à changer de style pour adopter un style qui reproduit le plus possible la réalité. Les récits écrits en ces temps sont objectifs et ils tentent vraiment d’expliquer tout les aspects d’une société et ses problèmes. Les écrivains s’efforcent de faire des recherches pour être bien sure que leurproduit soit le plus proches de la réalité qu’ils ont voulu représenté. Tout comme Guy de Maupassant, plusieurs écrivains tels que Gustave Flaubert et Émile Zola, ont adopté ce style réaliste. La nouvelle «Un fils» de Maupassant dans le recueil des Contes de la Bécasse est un bon exemple d’une nouvelle réaliste. Plusieurs caractéristiques font de ce récit une nouvelle réaliste, tels qu’un récitqui est fortement ancré dans une réalité historique et social, une narration caractérisé par la rigueur de l’observation et l’anti-romanesque des nouvelle réaliste.
En premier lieu, la nouvelle «Un fils» correspond aux caractéristique d’un récit réaliste, car c’est un récit qui est représente des endroits réels et des moments historiques. D’abord, Maupassant fait allusion à Pont-Labbé, quiexiste réellement et qui est une commune du département Finistère dans la région de Bretagne en France. Il est possible de voir dans plusieurs parties du texte, tel que celle-ci, «… et c’est à grand-peine que nous pûmes atteindre Pont-Labbé.», que Maupassant a vraiment fait des recherches pointus pour que ce soit le plus réaliste possible. Tout le parcours que fait le personnage relate vraiment laréalité. Que ce soit lorsqu’il passe par Douarnenez ou par la baie du Trépassés, ce sont tous des endroits véridiques. Tel que représenté dans l’extrait suivant, «Après quinze ou vingt jours de marche forcenée, après avoir visité les Côtes-du-Nord et une partie du Finistère, nous arrivions à Douanez ; de la, en une étape, on gagna la sauvage pointe du Raz par la baie des Trépassés…». De plus, le jeunegarçon n’a pas eu d’éducation alors le propriétaire de l’hôtel dit qu’il que c’est un bon à rien. Dans cette époque, lorsque tu n’avais pas la chance d’avoir une éducation poussé tu n’allais pas loin dans la vie. Lorsque des mots tel que : «larve d’écurie, hideusement sale, (…)»c’est que les gens qu’il côtois ne le considère vraiment pas comme une personne qui aurait de la chance dans l’avenir.Bref, la nouvelle «Un fils» est une nouvelle réaliste car elle est fortement ancrée dans une réalité historique et sociale. La plupart des lieux mentionnés existe vraiment et Maupassant c’est efforcé de faire de bonnes recherches pour s’assurer que le récit soit le plus réaliste possible.

En deuxième lieu, le récit est réaliste car c’est une nouvelle dont la narration se manifeste par la rigueurde l’observation. Tout d’abord, Guy de Maupassant décrit longuement le jeune homme qui pourrait être le fils du personnage principal. Tel que bien expliquer dans l’extrait suivant : «Et je regardais l’homme dans la cour. Il venait maintenant de puiser de l’eau pour les chevaux (…), avec de longs cheveux jaunes tellement mêlés qu’ils lui tombaient comme des cordes sur les joues.» Cela prouve quel’écrivain s’efforce à décrire le plus réellement possible la vision qu’a les gens de ce jeune homme. Le fait que son «fils» ne soit pas quelqu'un d’instruit. À ce s’ajoute le fait que Maupassant décrit très bien la réaction qu’a le personnage principal lorsqu’il a des doutes qu’il serait possiblement le père du jeune homme. Dans l’extrait suivant, nous voyons exactement le sentiment qu’il ressent,«Alors mon cœur se mit à battre à coups pressés. Je ne pouvais plus parler tant je me sentais suffoqué, (…)».Il est possible de voir que l’académicien a un choque lorsqu’il pense être le père de l’enfant. Juste avec cet extrait, la peur est très bien décrite. Bref, la nouvelle est réaliste car la narration se base sur beaucoup de description, ce qui accentue l’idée qui veut être mise en...
tracking img