Dissertation critique sur le livre poussi; res sur la ville

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1148 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bien que Le Survenant et Poussières sur la ville aient des histoires différentes sur le plan contextuel, on peut dire que les valeurs véhiculées par leur communauté respective restent similaires. Cependant, deux personnages (soit Madeleine dans Poussières sur la ville et Le Survenant dans Le Survenant) s’opposent à l’opinion populaire en agissant différemment. Dans un sens, les deux personnagesse ressemblent; mais serait-il possible de dire qu’ils n’ont que des points communs? La réponse à cette question sera donnée dans les paragraphes suivants. Le premier et le troisième paragraphe traiteront des points communs entre Madeleine et le Survenant tandis que le deuxième énoncera des différences.

Le Survenant et Madeleine se ressemblent en plusieurs points. Les principales affinitésunissant les deux personnages. Entre autres, le fait qu’ils soient libres, la perturbation qu’ils causent dans leur communauté respective et le rejet qu’ils ont à subir. Effectivement les deux personnages sont libres. Madeleine le démontre par son indifférence par rapport à l’avis des autres. Elle agit comme si elle peut faire ce quelle veut, quand elle le veut. Le passage où le docteur Lafleuraffirme que «sa liberté (le) séduisait » l’explique bien. Pour sa part, le Survenant est libre car il n’a pas d’engagements contraignants ; il n’a aucune responsabilité comme des enfants ou une demeure à entretenir. D’autre part, Madeleine et le Survenant se ressemblent car les deux vont perturber leur entourage, surtout par leurs actions choquantes qui vont à l’encontre des mœurs. Madeleine lefait en commettant l’adultère. Cet acte défie inévitablement les valeurs duplessistes, où la femme devait rester à la maison, soumise à son mari. Le Survenant perturbe la communauté du Chenal du Moine, puisqu’il ne correspond pas aux valeurs traditionnelles comme les autres habitants du village. Il incarne une contradiction dérangeante. Enfin, le rejet subi par les deux personnages souligne leurssimilarités. Celui de Madeleine s’explique par l’adultère, un acte banni par les gens de Macklin. On peut aussi dire qu’elle est ultimement rejetée à la fin, lorsque son amant se marie avec une autre femme. Voici un extrait qui appuie cette affirmation : «Le curé a fiancé hier Richard Hétu à une jeune fille .» Le Survenant est rejeté par beaucoup de membres de la communauté du Chenal du Moine. Onpeut expliquer ce fait par le gouffre qui sépare les valeurs sédentaires des gens du Chenal et les valeurs nomades du Survenant.

Même si Madeleine et le Survenant ont de nombreuses similarités, il est possible de constater quelques différences. Ces dernières sont, entre autres, le fait que le Survenant soit quelqu’un de travaillant, l’insatisfaction perpétuelle de Madeleine et son grandorgueil. D’abord, on peut observer que le Survenant est travaillant, car lorsque vient le temps d’effectuer des tâches manuelles, il est compétent et motivé. Il va même jusqu’à rejoindre Didace dans son efficacité. De plus, il démontre beaucoup d’habileté dans le façonnement d’objets en bois. Quant à Madeleine, on peut se rendre compte qu’elle n’est pas aussi travaillante que le Survenant, puisqu’ellen’a pas d’emploi, en plus d’être incapable d’effectuer des travaux ménagers comme faire la cuisine. La lacune de Madeleine est prouvée par l’affirmation du Docteur Lafleur, lorsqu’il dit qu’elle « se [fait] tout un problème de préparer une simple omelette . » Ensuite, on peut voir que l’insatisfaction perpétuelle de Madeleine la différencie du Survenant, qui se contente d’un bon repas et d’un abripour la nuit. Bien qu’elle soit comblé pour sur le plan matériel. Madeleine donne l’impression d’être insatisfaite, peu importe les cadeaux que son mari va lui faire. Celui-ci prouve ce fait en affirmant que « cette perpétuelle insatisfaction [la fait] s’enflammer et s’éteindre dans le même moment . » Enfin, un autre point qui différencie les deux personnages est l’orgueil de Madeleine. Cet...
tracking img