Dissertation de philo : le temps est-il l'ennemi du bonheur ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1366 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de Philosophie
Sujet : le temps est-il l’ennemi du bonheur ?
Introduction :
Vivre, c’est naître, grandi, vieillir et mourir. La vie est essentiellement temporelle et mortelle. Ce qui caractérise l’homme en particulier, c’est de le savoir. Aussi vit-il douloureusement son rapport au temps, qui le sépare de ce qu’il désire, qui emporte ce et ceux qu’il aime, qui le rapprocheinéluctablement de sa fin. Le temps semble bien être en permanence l’ennemi du bonheur.
Le bonheur n’est-il donc qu’un rêve, qu’un coup de chance qui ne saurait durer ? Ou est-il hors du temps, hors de la vie (charnelle) ? Les philosophies et les sagesses antiques ont au contraire pensé que l’homme pouvait être heureux dans cette vie par la seule force de la raison. Comment alors peut-il oublier letemps qui passe ? Peut-il vivre au présent en supprimant ses désirs et la peur de la mort ? Une telle vie de quiétude ne risque-t-elle pas d’être minée par l’ennui ? Faut-il vivre au contraire pleinement le passage du temps en lui donnant un sens, en inversant son cours créateur ?
Développement (Plan) :
I/ En quoi et pourquoi le temps est-il vécu comme l’ennemi du bonheur, et est-ce justifié ?a) En tant qu’être conscient, pensant, l’homme vit dans le temps
* Différent des animaux
* Homme = être de souvenirs et d’anticipation : un être avec une pensée toujours tournée vers le passé ou l’avenir.

b) La conséquence = nous ne vivons jamais dans le présent, dans l’instant, nous tendons toujours vers un but.
* Le bonheur est pour l’homme un problème : Aristote « la findes fins », le but suprême, un état idéal
* C’est parce qu’il vit dans le temps que l’homme a le souci du bonheur.
* Mais si la conscience du temps est la raison pour laquelle l’homme cherche le bonheur, c’est aussi la raison pour laquelle il semble ne jamais être heureux.
* Temps vécu comme destructeur (//fuite du temps dans la poésie). Temps = obstacle au bonheur, parce qu’il passe outrop lentement ou trop vite. Temps = raison de notre impuissance car irréversible.
* Temps = ce que l’on subit. Source de regrets, remords, inquiétude, sinon de terreur.
* Donc en oubliant le temps qui passe nous serions heureux. Est-ce possible ?

c) Il n’y a que des imbéciles heureux
* Imbécile : étymologie : faible d’esprit. Peu de mémoire et de capacité de prévision = heureuxdans le présent.
* Bêtise ou imbécilité = gage de bonheur ?
* Plus on pense, plus la pensée est élargie au passé et à l’avenir, plus on a conscience de ce qu’on a perdu, raté, etc. et de ce qui nous attend (pour nous-mêmes ou pour les autres), et plus on s’aperçoit de la vanité et de l’absurdité de la vie.
* Rousseau, 2ème discours, 1ère partie, voit dans le développement del’intelligence la source de tous les malheurs de l’homme, sans laquelle il coulerait des jours tranquilles et innocents. «  Il serait affreux d’être obligé de louer comme un être bienfaisant celui qui le premier suggéra à l’habitant des rives de l’Orénoque l’usage de ses ais [morceaux de bois] qu’il applique sur les tempes de ses enfants et qui leur assure du moins une partie de leur imbécilité et de leurbonheur originel »
* Imbécilité = bonheur ? Rousseau dit lui-même que ce serait affreux, car l’imbécilité est un idéal inenviable, même s’il nous permet d’oublier le temps.
* Faut-il donc conclure avec Pascal qu’incapables que nous sommes de nous en tenir au temps présent, il est inévitable que nous ne soyons jamais heureux ?

II/ Est-il donc possible d’échapper au temps pour trouver lebonheur ? N’est-ce pas sous des formes multiples semblent avoir recherché religions et sagesses ? Ont-elles réussi ?
a) Pour vivre heureux, ne faut-il pas vivre dans une sorte d’éternel retour, dans un monde de répétition, ou l’irréversibilité du temps est refoulé, ou l’avenir est ignoré ?
* Sociétés dites « du mythe », ou « archaïques »
* Le temps passe quand même, mais il passe en...
tracking img