Dissertation de philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1387 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation

Partons de l’expression courante, « Se faire des illusions » pour arriver à la question suivante : y a t-il une fonction à l’illusion ?
« Se faire des illusions », c’est se faire volontairement un jugement eronné, c’est être inconsciemment dans l’erreur, c’est ne pas voir la vie telle qu’elle est .Tantôt, l’illusion nous aide à trouver une vie heureuse, à apprécier les bienfaitsde la vérité. Mais d’autre part, l’illusion nous pousse vers un état instable, une situation de malheur et de danger. Dans les deux cas , l’illusion est critiquable. Ses apparences sont trompeuses et pose la question de son utilité ?
Dans un premier temps, interressons nous à la fonction de l‘illusion comme tremplin du bonheur.
« L’illusionnisme est l’art de nous faire oublier quelques instantsce que provoque en nous la conscience de notre condition humaine, disait un poéte.
L’illusion est utilisé lorsque l’on souffre, que l’on veut changer la réalité, c’est un désir.
1.L’homme est un être de désir et d’imagination. Nous savons que toutes les obligations et contraintes, comme l’ensemble des règles morales et juridiques que nous devons respecter, développent en lui un sentiment defrustation. Bien souvent, nous sommes obligés de renoncer à nos désirs les plus chers. Cela développe en nous une souffrance, voir de l’angoisse.
Mais pour remédier à cela nous disposons d’une solution d’après Freud ( le père de la psychanalyse ) la « sublimation ». En effet, il est possible de parvenir à la satisfaction de nos désirs par le biais de l’imagination et de l’illusion. L’homme peutdonc s’évader à travers ce monde imaginaire.
Le monde de l’art est l’un des premiers échappatoires du bonheur humain, cela nous transporte dans une autre réalité. Le cinéma nous permet de nous évader dans un univers fictif qui nous procure du plaisir. Concrétement, cela nous fait du bien d’écouter de la musique, de regarder un film, de lire des romans car nous sommes transportés dans un autremonde grâce aux sens qu’il développe, tels que l’ouïe pour la musique, la vue pour le film … «  la satisfaction est obtenue à partir d’illusions, que l’on reconnaît comme telles… » affirme Freud dans Malaise dans la Culture.

Nietzsche parlera même d’un besoin d’illusion. En effet celle-ci possède une fonction vitale, je cite « on ne peut pas vivre avec la vérité » car découvrir cette vérité, c’estdécouvrir qu’il n’existe qu’un flux éternel des choses. La vie a donc besoin de modifier le réel, d’affirmer l’être contre le devenir. La vie a besoin de l’illusion, qu’elle construit elle-même à partir de ces connaissances. C’est pourquoi, même la prétendue vérité objective de la science réduit en fait à une croyance, une illusion qui nous est nécessaire pour vivre. Nous vivons sur des postulatsqui nous ont été appris de façon objective, mais cela ne nous empêche pas d’imaginer à travers l’illusion une autre vision de ces choses.

L’évasion dans l’imaginaire est une besoin psychique. Il ne faut pas cependant que cette évasion se transforme en fuite incontournable. Certains individus ont une conduite addictive, passant des heures et des heures devant la télévision ou sur une console dejeu. Ils fuient la réalité et sont incapables d’assumer leurs responsabilités. La fuite dans l’imaginaire peut aller jusqu’au délire parfois. Certains individus n’ont pas trouvé d’autres solutions que cette échappatoire pour combler un manque affectif et se créer ainsi un univers tel qu’il souhaiterait qu’il soit, à travers un monde fictif.

Une des fonctions de l’illusion, pour l’homme,semble-t-il est de l’aider à supporter sa condition humaine, pour atteindre le bonheur . L’illusion est là pour le rassurer, lui donner une envie de vivre plus intense et lui permettre de faire face aux problèmes de la réalité.
Donc, on peut voir que les hommes ont besoin de l’illusion pour vivre et être heureux avec différentes manières d’y parvenir.

Dans une deuxième temps , analysons l’illusion...
tracking img