Dissertation economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5740 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Quantitative Easing (2) : Desperate measures for desperate times ?
La réunion du Comité monétaire de la Fed (FOMC), mercredi 3 novembre, a décidé de lancer un rachat de bons du Trésor à long terme appelé en anglais ‘quantitative easing’(QE) pour $600 milliards jusqu’à la fin du deuxième trimestre 2011.
Même si on en a peu parlé en France, c’est une des décisions les plus importantes du Comitéde la Fed où le Président B. Bernanke joue sa réputation, c’est surtout une décision importante pour les US et le reste du monde, car si le dollar est la monnaie des US, il est aussi le problème des autres pays (J. Connally).
En général cette politique de Quantitaive Easing est opérée par des pays tels que le Zimbabwe avec les effets que l’on sait sur l’inflation, mais il s’agit aujourd’hui d’unpays qui semble plus sérieux, les US. Il faut reconnaître qu’après la crise financière, elle a été appliquée d’une manière déterminée par la Fed, la Banque d’Angleterre, et la BCE. Comment en est-on arrivé là et quels sont les effets de cette mesure non orthodoxe?
1.Définition du QE
Traditionnellement, la banque centrale (BC) d’un pays détermine la politique monétaire en fixant le taux directeurà court terme (‘the overnight federal funds rate’ aux US). Pour déterminer ce taux directeur, la BC va acheter ou vendre des instruments financiers (‘securities’) sur le marché (‘open capital-market’). Le taux de la BC est le taux auquel elle va faire des crédits aux banques commerciales. Ce taux directeur va se répercuter sur les taux bancaires, plus la BC accroît son taux d’intérêt, plus les tauxbancaires et les taux longs augmentent, les crédits à l’économie diminuent et l’épargne est mieux rémunérée donc elle augmente. Si la BC désire lutter contre l’inflation, elle accroîtra son taux directeur (qui est donc un instrument de la politique monétaire) et si la BC veut relancer l’économie par le crédit, elle baissera son taux directeur, ce qui aura l’effet d’accroître la dépense etl’inflation
* Quand le taux de la BC tombe à zéro, la BC perd la main
Néanmoins quand le taux directeur est nul, la  BC ne peut plus rien faire du côté des taux. La BC a perdu le contrôle de la politique monétaire. C’est la situation actuelle en Europe et aux US. Il reste alors la politique de création de monnaie ex nihilo que seule une banque centrale peut faire, c’est ce qu’on appelle en anglais le‘quantitative easing’ (QE) et en français tout simplement la création monétaire. 
‘Quantitative easing’ (QE) signifie que la banque centrale (BC) accroît son bilan en achetant au secteur privé (ou plutôt aux institutions financières) des actifs à long terme (achat de bons du trésor (‘treasuries’), des titres adossés à des créances hypothécaires (mortgage-backed securities (MBS), la Fed achète cesactifs en créditant (à partir de rien), le compte des banques à la BC (accroissement des réserves de la BC au passif de la BC). Il y a donc un accroissement du passif de la BC (accroissement de la monnaie BC) et un accroissement de l’actif de la BC sous forme de bons du Trésor ou MBS.
La banque commerciale va donc avoir une augmentation de liquidité (un accroissement de ses avoirs à la BC et uneréduction équivalente de son portefeuille de bons du Trésor), il y a alors trois cas de figure, elle peut :
1. utiliser son excès de réserve à la BC pour faire des crédits supplémentaires aux entreprises et aux ménages. Elle accroît ainsi la masse monétaire et à relancer la demande par le crédit.
2. Acheter (pour le compte de ses clients) d’autres actifs, des actions par ex. et contribuerainsi à la hausse des marchés. Ce qui rend les gens qui possèdent ces actions (par le biais de leur fonds de pension), plus riches et donc devrait les inciter à consommer plus (effet de richesse).
3. Laisser ses réserves à la BC si elle n’en a pas l’usage et si la BC les rémunère (il n’y a pas de création monétaire dans ce cas).
L’achat de bons du Trésor par la BC a deux effets....
tracking img