Dissertation economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5418 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 9 : L’Etat providence Sommaire du cours

Chapitre 9 L’Etat providence Dernière mise à jour le 29 mai 2010 0 – Introduction 1– Du plan MARSHALL au choc pétrolier de 1973 A- La reconstruction européenne et le plan MARSHALL B- L'essor de l'économie mondiale 1) Le "Baby boom" 2) La locomotive américaine : leadership ou impérialisme ? 3) Le GATT et l’essor du commerce international 4) Lastabilité monétaire 5) La construction européenne 2 – Du choc pétrolier de 1973 à la chute du mur de Berlin en 1989 A- La fin du système de l'étalon de change-or B - Les chocs pétroliers C - Chômage et inflation 3 – Résumé Supplément (inclus dans le cours) à télécharger séparément : Etat Providence

1
www.economie-cours.fr

Chapitre 9 : L’Etat providence Sommaire du cours

0 – IntroductionEntre 1945 et 1973, les pays occidentaux ont connu une phase de croissance et de prospérité, caractérisée par un climat keynésien d’intervention massive de l’Etat dans l’économie. Il est fréquent de considérer que cette période s'achève avec l'arrivée au pouvoir de Ronald REAGAN aux Etats-Unis en 1981 et de Margareth THATCHER au Royaume-Uni en 1979. Cependant, une crise importante s’est déclarée àpartir de 1973, date du quadruplement du prix du pétrole. À partir de 1973, un chômage allait durablement s’installer dans une partie des pays européens, chômage dont ces pays ne semblent s’être débarrassés qu’en entrant dans une ère de pénurie absolue de main-d’œuvre créée par le vieillissement démographique. Parallèlement, la Chine, à partir de 1978, l’Inde un peu plus tard, et la plupart depays d’Asie, ainsi que certains pays exportateurs de pétrole, allaient connaître une croissance de plus en plus importante, dépassant régulièrement les deux chiffres. Le passage à une ère dite de mondialisation s'ouvre durant les années 1980, encadré par le recul de l'Etat providence en occident et la fin de la planification socialiste de l'économie en Chine (1978), en Inde (début des années 1990) eten exURSS (années 1980). La chute du mur de Berlin, en 1989, est considérée comme une date symbolique. 1 – Du plan MARSHALL au choc pétrolier de 1973 L'État-providence est une organisation sociale dans laquelle l'État joue un rôle central de régulation de l'économie et de redistribution des richesses1. De manière plus restrictive, il désigne l'Etat dans ses attributs de protection sociale,nouveaux habits aux origines cependant lointaines2. C'est la crise économique des années 1930 et la progression des idées de KEYNES qui ont convaincu les dirigeants occidentaux de la nécessité et de l’efficacité d’une l'intervention de l’Etat dans l’économie. C’est avec (ou malgré, c'est selon) l'arrière-plan idéologique d'une présence de plus en plus importante de l'Etat dans l'économie que lareconstruction européenne et l’essor de l’économie mondiale se sont produits.

1

"A welfare state is a concept of government where the state plays a key role in the protection and promotion of the economic and social well-being of its citizens.", http://en.wikipedia.org/wiki/Welfare_state 2 Voir http://www.mazerolle.fr/Histoire-des-faits-economiques/supplements/Etat-Providence.pdf pour un historiquede la notion de Welfare state.

2
www.economie-cours.fr

Chapitre 9 : L’Etat providence Sommaire du cours

A – La reconstruction européenne et le plan MARSHALL Le 5 juin 1947, dans un discours à l’université Harvard, le secrétaire d’Etat américain George MARSHALL (1880-1959) a défini un programme pour la reconstruction de l’Europe qui allait rapidement être connu sous l’appellation de «plan MARSHALL ». L’idée de base du plan MARSHALL est très simple : face à la misère et aux destructions laissées en Europe par la seconde guerre mondiale, il s’agit d’aider les pays qui n’ont pas opté pour l’allégeance à l’Union soviétique à opérer un redressement économique, gage de stabilité et de paix. Ainsi, plutôt que d’imposer à l’Allemagne des réparations qu’elle ne pourrait pas payer, on...
tracking img