Dissertation : en vous appuyant sur les textes étudiés et sur vos lectures personnelles, vous direz dans quelle mesure, selon vous, le travail de l’écrivain est utile et même indispensable pour lui-même et la société.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2023 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
D’après les textes étudiés et les lectures personnelles que nous avons pu avoir au lycée, nous savons que le travail d’écrivain n’est pas des moindres. En effet, chaque auteur cherche à extérioriser un sentiment, une pensée, une idée à travers son livre pour son bien être ou alors pour faire avancer la société, révéler des problèmes. C’est pourquoi dans ce devoir nous nous demanderons en quoi letravail de l’écrivain est-il utile et en quoi ne l’est-il pas. S’il est vrai que sa démarche est efficace, on remarquera cependant qu’elle ne l’est pas tout le temps, tout en examinant si chaque œuvre doit vraiment être utile.

Tout d’abord nous nous intéresserons à l’efficacité du travail de l’écrivain tant personnel que pour la société. Nous prouverons ainsi que la littérature est une armeredoutable pour faire le deuil d’un être cher, s’évader et se faire plaisir, aider lutter contre des discriminations ou bien encore permettre la construction d’un futur sur des bases solides. Lorsque l’on souffre du décès d’une personne que l’on a aimée, d’un amour que l’on a perdu, d’un sentiment de mal être… L’écriture peut s’avérer être un excellent remède pour guérir cette souffrance. C’estce que nous retenons de Les Contemplations de Victor Hugo qui écrivit ce recueil de souvenir lyrique en l’honneur de sa fille après la mort de cette dernière. Cette activité est sans doute une thérapie très puissante pour surmonter de dures épreuves dont on n’arrive ou ne veut pas parler oralement. Ce travail sert donc à exprimer ses sentiments ou une opinion sur un sujet tabou. Parfois lanotoriété d’un auteur peu faciliter l’avancement d’une affaire, comme ce fut le cas pour Dreyfus, un officier accusé à tort parce qu’il était juif. Emile Zola écrivit alors sur un des plus grands journaux français son très célèbre article J’accuse ! qui critiquait l’antisémitisme. Sur un ton accusateur et provocateur, il critique la société en s’adressant ouvertement au président de la république del’époque. Au final cette polémique aura porté ses fruits puisque Dreyfus sera replacé dans les rangs de l‘armée. Le même genre d’intervention, mais cette fois-ci de Voltaire est à relever. Il s’agit de l’affaire Calas qui s’est produite à Toulouse. Un père de famille protestante avait été accusé d’avoir assassiné son fils. Ce qui était totalement faux puisqu’il avait voulu cacher le suicide de cedernier pour qu’il est une sépulture descente. L’homme fut torturer, subit tous les supplices et mourût. Voltaire après de nombreux efforts et l’écriture du Traité sur la tolérance à l'occasion de la mort de Jean Calas réussit à le réhabiliter. Ainsi il sauva l’honneur de la famille aux yeux de la société et permis le début de leur double deuil. Enfin notre politique repose sur des basesanciennes qui nous paressent irremplaçables et nous procurent une liberté beaucoup plus grande qu’auparavant. Nous devons par exemple la répartition des trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) à De l’esprit des lois de Montesquieu, qui par son écrit à permis la destruction de la royauté et la rédaction de la Constitution française. Malgré les quelques critiques qu’il reçut il riposta enécrivant un autre ouvrage. Nous lui devons donc une partie de notre fonctionnement gouvernemental actuel. Nous pouvons donc dire que l’écriture permet d’aider l’écrivain, à avancer personnellement, mais aussi la société en résolvant de graves actes commis par les dirigeants afin d’aider cette dernière qui n’y comprend parfois rien du tout.


Mais le travail de l’écrivain ne permet pastoujours d’aboutir à des solutions. En effet malgré de nombreux efforts, il s’avère qu’il soit inefficace. Ici nous traiterons de la censure qui leur est faite sur des sujets tels que la peine de mort, l’esclavagisme, la torture, la critique de la société ou bien de la cour.
La peine de mort était à l’époque un moyen facile de supprimer des criminels et des personnes qui ne...
tracking img