Dissertation espagnol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CORRIGE DE DISSERTATION

SUJET : Les auteurs des textes ci-dessous ont « pris leur plume pour une épée » (Jean-Paul Sartre, Les Mots, 1964). Pensez-vous que lalittérature soit une bonne arme contre les inégalités ? Quel(s) genre(s) et quel(s) registre(s) vous semblent les plus efficaces dans ce domaine ? Vous appuierezvotre réponse sur des exemples précis et sur les documents du corpus.

De nombreux écrivains se sont, de tous temps, engagés par leurs écrits. Nous pouvonsnous demander si la littérature est une arme, comme le suggère Jean-Paul Sartre avec l’expression « leur plume pour une épée ». Nous répondrons en montrant quelstypes d’écrits se sont révélés particulièrement efficaces pour l’avancée des idées, puis nous verrons quelles sont les limites de la littérature dans ce domaine ;enfin nous examinerons les autres fonctions de la littérature.

Des auteurs engagés dans leur époque se retrouvent tout au long de notre histoire et on peutpenser que leurs écrits ont permis de lutter contre les inégalités et les injustices. Ainsi, au XVIII° siècle, les philosophes des Lumières, comme Diderot, Voltaire,ont pointé les défauts de la société ; au XIX° siècle, Victor Hugo, Emile Zola se sont engagés pour la justice, pour la défense du peuple ; de même, au XX° siècle,des poètes sont entrés dans la Résistance. Nous apercevons en mentionnant ces écrivains que de nombreux genres littéraires sont représentés dans la littératuremilitante. Le théâtre a permis à Marivaux de poser la question des inégalités de statut social dans sa comédie « L’île des esclaves » au début du XVIII° siècle
tracking img