Dissertation et commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 332 (82898 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Paul Henri Dietrich
d’Holbach
(1723-1789)

Essai sur les préjugés
ou
De l’Influence des opinions sur les mœurs
& sur le bonheur des Hommes

Editeur anonyme, Londres, 1770

Un document produit en version numérique par Jean-Marc Simonet, bénévole,
Courriel: jmsimonet@wanadoo.fr

Dans le cadre de la collection: "Les classiques des sciences sociales"
Site web:http://classiques.uqac.ca/

Une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque
Paul-Émile-Boulet de l'Université du Québec à Chicoutimi
Site web: http://bibliotheque.uqac.ca/

Cette édition électronique a été réalisée par Jean-Marc Simonet, Professeur des Universités retraité, bénévole.

Le texte a été établi d’après l’exemplaire de la Bibliothèque nationale, en modernisant l’orthographe, et enrespectant la ponctuation de l’exemplaire original.

Courriel: jmsimonet@wanadoo.fr

A partir de :

|[pic] |Baron Paul Henri Dietrich |
| |d’Holbach |
||(1723-1789) |
| | |
| |Essai sur les préjugés |
| |ou Del’Influence des opinions sur les mœurs et sur le |
| |bonheur des Hommes |
| | |
| |Ouvrage contenant l’Apologie de la Philosophiepar Mr. D. |
| |M. |
| | |
| |Editeur anonyme, Londres, 1770, |
||394 pages |
| |Exemplaire de la Bibliothèque nationale, disponible sur le |
| |site Gallica. |

Polices de caractères utilisées :
Pour letexte: Times New Roman, 14 et 12 points.
Pour les notes de bas de page : Times New Roman, 12 points.

Édition électronique réalisée avec le traitement de textes Microsoft Word 2004 pour Macintosh.

Mise en page sur papier format : LETTRE (US letter, 8.5’’ x 11’’)
Édition numérique réalisée le 15 avril 2009 à Chicoutimi, Ville de Saguenay, province de Québec, Canada.

[pic]Note sur la présente édition

Le texte de cette édition est basé sur celui du manuscrit conservé à la Bibliothèque Nationale de France, et accessible sur le site Gallica. Il a été publié à Londres en 1770, avec comme nom d’auteur : Mr. D. M., et avait été, dans un premier temps, faussement attribué à M. Du Marsais.

L’orthographe a été actualisée ; la ponctuation et la casse des caratèresde l’exemplaire original ont été respectées.

Assiduitate quotidiana et consuetudine
oculorum assuescunt animi, neque admirantur,
neque requirunt rationes earum rerum
quas semper vident.

Cicero de Nat. Deorum Lib. II.

Lettre de l’auteur à M. D. L.

Vous avez paru désirer, mon cher Ami, que je donnasse plus d’étendue à ma Dissertation du Philosophe [1] : c’est pour me...
tracking img