Dissertation films de guerre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2535 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Y a-t-il des différences significatives dans les films de guerre où l’action se situe en mer, en terre et dans les airs ?

Les films de guerre peuvent situer leurs actions dans trois lieux différents : sur le terrain, dans les airs ou sur (et sous) la mer. Chaque endroit détient des éléments particuliers : comme par exemples les uniformes, les armes, l’espace, les batailles, le héros et lesrelations avec sa troupe. Nous allons étudier en profondeur ces divers éléments qui nous amènerons à voir les différences et parfois les relations entre ces endroits. N’oublions pas qu’il est également possible que l’action du film puisse se passer dans deux endroits différents : mer/air (porte-avions), air/terre (bombardiers qui aident les soldats sur le front, parachutistes) ou mer/terre (lamarines).

Si nous reprenons les divers éléments que j’ai nommés au-dessus, on peut déjà commencer à citer quelques différences significatives que l’on remarque de façon visuelle. Débutons par les uniformes. Chaque corps d’armée détient un uniforme spécifique qui permet ainsi de les distinguer directement. Dans la plupart des cas, des distinctions sont faites pour séparer les officiers et hommes detroupe par leur uniforme. Les uniformes peuvent être généralement divisés en trois catégories: uniformes de cérémonie, uniformes de service, et les uniformes de travail. Ici je vous détaillerai uniquement les uniformes de travail car c’est ceux qu’on retrouve le plus souvent. Pour les soldats d’infanterie de l’armée américaine leur uniforme est composé d’un casque (élément de protectionindispensable pour la survie des soldats), d’une tenue de combat incluant quatre éléments principaux comme : la chemise, la veste M41, le pantalon et des guêtres (Leggings, canvas, M-1938) puis viens les fameuses boots. Bien entendu cette tenue peut-être modifiée, selon l’endroit où ils se trouvent (jungle, désert, montagne… ). L’aviation américaine appelée l’U.S Air Force, ne portaient pas de casque (sauflorsqu’ils pilotaient) mais un « bonnet de police » avec barrettes de grade, un blouson de vol en cuir, avec parfois un gilet de sauvetage et le pantalon standard fourré dans les bottes. Pour les soldats de la Navy, l'uniforme vise à allier patrimoine naval avec la polyvalence, la sécurité et le confort, il est adapté pour l'usage quotidien. Il est composé d’un pantalon, d’une chemise à longuedouille, d’un foulard et de chaussure. Puis n’oublions pas le fameux « bob » blanc, bonnet standard de matelot, qualifié ironiquement de "Donald Duck cap" par les marins américains. D’ailleurs dans le film de Tay Garnett « Bataan » (1943-MGM), dans le platoon formé de 13 soldats, le jeune Léonard Pruckett est un marine, on le reconnaît grâce à son costume.

L’autre particularité que l’on peutsouligner est par rapport aux armes et aux combats. Pour les combats navals on retrouve bien évidemment les destroyers, les croiseurs ou les sous-marins, qui utilisent pour se défendre des torpilles et des canons pendant que les forces aériennes utilisent des bombes et des mitrailleuses. Tandis que sur terre, les soldats eux, ont plusieurs possibilités : leurs fusils, baïonnettes, grenades….
Cescaractéristiques sont assez importantes puisqu’on remarque que finalement ce n’est pas vraiment la même guerre. Les hommes qui se trouvent dans les avions, les bateaux ou les sous-marins se battent contre des machines, c’est une « guerre mécanisée » alors que les hommes sur terre, au front combattent à la dure, à l’ancienne, c’est une « guerre contre l’homme ». Cette théorie est à prendre en compte et àretenir car pour ma part je trouve que cet élément joue beaucoup sur le suspense du film. En effet lorsque l’on regarde un film où l’action se situe sur la terre la tension et le suspense ne sont pas au même degré que lorsque l’on regarde un film où l’action se situe en mer ou dans les airs. Les soldats qui se retrouvent sur le front peuvent mourir d’un moment à l’autre, sans que le spectateur...
tracking img