Dissertation gratuite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (474 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tristan et Iseut

Tout d’abord, Tristan et Iseut vivent un amour tragique puisqu’ils vivent un amour interdit. En effet, lorsque Tristan se rend compte des sentiments amoureux qu’il éprouveenvers sa future reine, il essaie de se convaincre que cela ne se peut en se répétant à lui-même : « Iseut est votre femme et moi votre vassal, Iseut est votre femme et moi votre fils… » (l. 60 à 61).Ce parallélisme montre la gravité de la trahison de Tristan, car en faisant le serment de fidélité envers son suzerain il commet une des fautes les plus graves dans le cadre du système féodal enconvoitant la future femme de celui-ci. D’ailleurs, cette pensée dénote aussi le lien familial en plus du lien vassalique qui les unit, ce qui constitue donc une double trahison. En plus de cela,l’affection que Tristan et Iseut ressentent l’un pour l’autre ne devrait pas être vécue puisque « … [puisqu’] ils tremblaient devant l’horreur du premier aveu » (l.71 à 72). Cette hyperbole exprime la peurqu’ils ressentent de confirmer leurs sentiments qu’ils ont l’un envers l’autre et par ce fait même de confirmer qu’il y a eu une fautes grave passible de la peine de mort. De plus, tous deux expérimentent unamour tragique puisque c’est un sentiment fatal auquel il est impossible de résister. En effet, lorsque Tristan demanda à la fille aux cheveux d’or des explications lorsque celle-ci l’appelaseigneur, Iseut répondit : « Tu le sais que ta force me domine et que je suis ta serve! » (l.82 à 83). Cette exclamation exprime la puissance du sentiment amoureux qu’Iseut ressent envers son vassal à unpoint tel qu’elle se sent dépendante de celui-ci. Cela signifie aussi qu’elle se donne à lui, corps et âme, et qu’elle ne le voit plus comme son humble serviteur, mais comme son roi et donc qu’elle n’estplus sa reine. Enfin, lorsque Brangien vu l’homme lige et Iseut s’échanger un baiser, elle se jeta sur eux et leurs dits : « … la voie est sans retour, déjà la force de l’amour vous entraine […]...
tracking img