Dissertation juridique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1520 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
2. L'exercice de dissertation juridique:
• La dissertation juridique est l'exercice le plus fréquemment proposé.
• Elle consiste en l'analyse et la présentation d'un sujet, d'une manière logique.
• Elle fait appel à de nombreuses qualités:
o Capacité d'analyser le sujet;
o Esprit de synthèse;
o Habileté dans l'organisation des connaissances;o Talent d'exposition et d'écriture.
• Il est important de comprendre que la dissertation fait appel à l'intelligence autant qu'à la mémoire.
• Il faut également comprendre que la dissertation n'est pas un simple exercice de récitation des connaissances, mais avant tout un exercice de réflexion.
• Le 1er effort doit donc être celui de bien cerner le sujet.
• Ainsi, tout sujetde dissertation exige du candidat qu'il apporte une double démonstration:
o Qu'il a compris le sujet;
o Qu'il est capable de présenter, d'une manière organisée, les connaissances essentielles qui s'y rapportent.

A. La bonne compréhension du sujet:

• La lecture du sujet demande beaucoup d'attention et il faut y consacrer un temps suffisant.
• Chacun des termes dusujet doit être considéré et pesé, en lui même et dans sa relation avec les autres.
• On vous dira généralement:"Il faut lire et relire attentivement le sujet".
• Ainsi,on évitera de s'engager sur de fausses pistes.
• Il y a lieu de rechercher la spécificité du sujet et, une fois qu'elle a été décelée, de s'en tenir à elle.
• Cette étape du travail est fondamentale......elleoriente et commande la suite.
• Lorsque deux sujets sont proposés,il importe de ne pas se précipiter sur celui que l'on croit le mieux connaître: il recèle, peut-être, des difficultés particulières que ne révélera qu'une seconde ou une troisième lecture calme et réflechie.
• Pour bien choisir, il faut choisir en connaissance de cause.
• Comprendre le sujet, c'est aussi en interpréterles termes.
• Lorsque le sujet se prête à plusieurs interprétations, il convient de le signaler et d'indiquer dès l'introduction celle qui sera retenue en justifiant ce choix.
• Comprendre le sujet, c'est enfin, le délimiter correctement.
• Cette opération doit impérativement être effectuée dès le début de la réflexion.
• Elle permettra de bien procéder au bilan desconnaissances acquises.
• Ainsi, pendant les 1ères phases de l'épreuve l'étudiant procèdera,sur le brouillon, à l'inventaire systématique et exhaustif de l'ensemble des connaissances qui se rapportent d'après lui au sujet proposé (même si certaines de ces connaissances doivent être écartées par la suite).
• Cette phase est éminemment tributaire du travail effectué en cours d'année: LA LECTURE DUSUJET NE FERA PAS SURGIR LES CONNAISSANCES QUE L'ON N'A PAS.
• Par ailleurs, l'étude incomplète ou insuffisamment approfondie du cours amènera à ignorer des points essentiels.
• Les connaissances accumulées sur le brouillon devront être classées et hiérarchisées en fonction de l'interprétation et de la délimitation du sujet.
• Il convient de se servir de ses connaissances et non pa senêtre l'esclave ou se laisser guider par elles: LA DISSERTATION N'EST PAS UNE QUESTION DE COURS PURE ET SIMPLE.
• Les données réunies et hiérarchisées seront utilisées pour la démonstration que l'on se propose de faire.
• Ce n'est qu'à ce niveau que vient la recherche du plan.

B. La présentation organisée des connaissances:

• Un bon devoir de juriste est un devoir dans lequelUN PLAN CLAIR est perceptible.
• Le plan doit présenter trois qualités:
o Il doit permettre un exposé complet et ordonné qui fasse ressortir l'essentiel;
o Il doit être équilibré;
o Il doit être adapté au sujet.
• Le plan en DEUX PARTIES est conseillé.
• Un plan en trois parties peut être accepté.
• Les plans en 4 ou 5 parties sont à exclure, car...
tracking img