Dissertation la dispute marivaux scene 4

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1137 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Scène 4- La DISPUTE
Sommaire

Introduction

Problématiques et Plans

Axes

Conclusion et Ouvertures

Introduction

Marivaux est un auteur classique du XVIIIème siècle. Il publie La Dispute, en 1744, après tous ses grands succès. C'est une comédie en un seul acte, qui tente de répondre à la question «l’inconstance vient-elle de l’homme ou de lafemme ?», un peu comme dans la Double Inconstance. La principale originalité de cette œuvre tient dans le fait qu'elle est construite en abîme. Dans ses pièces Marivaux s’attache surtout à décrire les tourments de l’amour naissant, tout en se démarquant de ses prédécesseurs. Chez M, les personnages doivent lutter contre eux-mêmes, leur timidité, leur fierté ou leur crainte. Le Prince et Hermianneont initié une expérience pour découvrir qui de l’homme ou de la femme fut le premier inconstant. En effet 3 jeunes garçons et 3 jeunes filles ont été élevés à l’écart du monde et le Prince nous propose d’observer ces jeunes gens à l’état naturel. Parmi eux, Eglée, une jeune fille, qui dans cette scène va rencontrer pour la première fois un jeune homme Azor.

Annonce de la problématique

Nousverrons premièrement en quoi la rencontre est amusante et distrayante puis nous nous attacherons à étudier le rôle du regard et du langage sur l’origine des sentiments.

Problématiques et Plans

Comment Marivaux aborde-t-il ici un topos de la littérature ?
En quoi cette scène propose-t-elle un traitement original du thème de la rencontre amoureuse ?

Axe 1 : Une première rencontreamusante et distrayante
- Une expérience représentative de la première fois
- Une scène jouant sur la plaisir de l’expérience mutuelle
- Une scène amusante
Axe 2 : Le rôle du regard et du langage dans la naissance des sentiments
-Un coup de foudre et un amour réciproque
-Une conquête par le langage et une perception par le regard

Axes

1) Une rencontre amusante,distrayante
Une expérience représentative de la première fois
M aborde d’abord un topos (lieu commun) de la littérature : la rencontre amoureuse entre 2 personnages. Cette rencontre se pose comme une 1ère fois. Elle est censée reproduire pour le spectateur la rencontre entre les représentants originels de l’espèce humaine : référence à Adam et Eve.

Une scène jouant sur la plaisir de l’expériencemutuelle
Une fois passé l’état de méfiance, on assister à la reconnaissance de l’autre comme un autre soi-même. On observe par ailleurs une symétrie dans les réactions des personnages. Exemple : « vous m’enchantez » ( « vous me plaisez aussi ».

Le champ lexical de l’expérience est d’ailleurs omniprésent.

Une scène amusante
Le comique de cette scène repose sur le décalage entre ces 2personnages qui découvrent le sentiment amoureux et ce que nous, en tant que spectateur, connaissons de l’amour. La tonalité comique est assez évidente :
- Un comique de situation. Il n’y aucune réserve, aucune retenue, pas de calcul. On assiste à un comportement humain et enfantin. Le spontané et le naturel de Azor est Eglée sont bien loin des jeux de séduction que connaissent lespectateur.
- Il y a également un comique de langage. Toutes les paroles des personnages sont prononcés au premier dégrée. De plus Eglée prend Azor pour une femme et l’appelle « elle » plusieurs fois.

Le rôle du regard et du langage dans la naissance des sentiments

Un coup de foudre et un amour réciproque
La scène présente de multiples effets de miroir avec des expressionscomme « comme moi ».
Eglée découvre finalement qu’Azor n’est pas elle. Il y a prise de conscience de l’altérité.
Azor est le premier à prendre conscience de l’altérité et s’en exclame.
Donc après avoir remarqué leurs similitudes, ils observent leur complementarité

Carise et Mesrou ont donc servis de guide pour initier cette expérience permettant de reproduire la première rencontre amoureuse....
tracking img