Dissertation la fontaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (825 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1ère S2 Le vendredi 15 Octobre 2010

Dissertation.

La Fontaine a évoqué sa contribution personnelle en déclarant qu’il y avait mis la gaieté. Il dit "Je n'appelle pas gaieté ce qui excite lerire, mais un certain charme; un air agréable qu'on peut donner à toutes sortes de sujets, même les plus sérieux. "  êtes-vous d’accord avec cela ?

Nous allons essayer de comprendre et d'illustrerla nuance que l'auteur apporte à ses propos et ce qu'ils suscitent chez le lecteur.
En quoi Jean de la Fontaine a t-il apporté sa contribution personnelle au genre littéraire qu'est la fable ?
Pournotre fabuliste " l'apologue est composé de deux parties dont on peut appeler l'une le corps, l'autre l'âme. Le corps est la fable; l'âme la moralité. "
Ainsi Aristote, Esope, Phèdre ont contribué àdévelopper ce genre littéraire mais Jean de la Fontaine y a apporté une touche personnelle en l'élevant au rang de la poésie.

"Je n'appelle pas gaieté ce qui excite le rire, mais un certaincharme; un air agréable qu'on peut donner à toutes sortes de sujets, même les plus sérieux. "  Ces quelques lignes, écrites par Jean de la Fontaine révèlent les intentions littéraires de l'auteur. En effet,sous le prétexte de plaire, le fabuliste allégeait ses propos de termes subjectifs. On constate ici l'importance dans le choix des mots. Si le " rire "  exprime un réflexe concret causé par lecomique, celui-ci est supposé engendrer la moquerie, la raillerie et l’ironie. A contrario, la gaieté s'inscrit dans un registre plutôt subjectif qui reflète la bonne humeur, la joie, l’entrain. La gaieté adans cette phrase une importance subtile, un sens raffiné. Le mot " charme " a une connotation agréable qui incite à la complaisance. Ainsi caractérisée par le charme et l’agréable, la fable, malgréses morales, prend ici un sens moins critique, plus " innocent ".
Ceci n'est pas sans rappeler cette autre phrase de l'auteur "on ne considère en France que ce qui plaît, c'est la grande règle, et...
tracking img