Dissertation la lutte contre l'inflation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3247 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet N°1 : Économie Générale

La lutte contre l'inflation doit-elle toujours être une priorité en matière de politique économique ?

Depuis le début des années 90, l'inflation est maîtrisée en France, avec un taux moyen inférieur à 2% par an. Les autorités publiques doivent désormais éviter son retour et non plus baisser la hausse des prix comme ce fut le cas dans les années 80.
Pourtant,en 2008, le spectre de l'inflation s'agite de nouveau avec un taux au 3è trimestre de 3.9%. Cette tendance inflationniste liée à la hausse des prix du pétrole et des produits alimentaires conjuguée à la crise financière des subprimes expose les autorités monétaires à des choix de politique économique contradictoires (lutte contre l'inflation ou relance de la croissance). Le retour de l'inflationest-il à craindre ?
L'inflation est définie comme étant le résultat d'un déséquilibre sur le marché des biens et des services, entre l'offre et la demande, qui se manifeste par une hausse durable du niveau général des prix. Cette hausse se traduit, en particulier, par une baisse de la valeur de la monnaie qui perd ainsi une partie de son pouvoir d'achat. Elle est mesurée mensuellement par l'indicedes prix à la consommation (IPC) : relevé de 303 prix de biens et de services courants sur de nombreux lieux de vente répartis sur l'ensemble du territoire.
De causes multiples, le phénomène de l'inflation affecte différemment les économies et les groupes sociaux et suscite des débats théoriques, en particulier entre keynésiens et monétaristes.
Les politiques économiques sont l'ensemble desactions mises en oeuvre par les pouvoirs publics pour atteindre certains objectifs économiques tels que la croissance, l'équilibre extérieur, la stabilité des prix et l'emploi (le carré magique de Nicholas Kaldor). L'état ne peut intervenir sur ces 4 domaines en même temps.
Depuis les années 80, dans les pays développés à économie de marché (PDEM) la priorité est la lutte contre l'inflation car elleest un frein à la croissance économique (thèse monétariste).
Compte tenu de l'interdépendance des objectifs économiques et du contexte d'économie de marché, dans quelle mesure la lutte contre l'inflation peut-elle restaurer l'équilibre économique ou au contraire lui nuire ?
Pour répondre à cette question, nous verrons dans une première partie, en quoi la lutte contre l'inflation est unenécessité puis, dans une deuxième partie, que cette lutte peut avoir des effets néfastes sur la croissance économique.

I/ La nécessaire lutte contre l'inflation...

A) Les effets néfastes et pervers de l'inflation sur l'économie

L’inflation est un déséquilibre économique où l’augmentation des prix des biens et des services, est forte. Elle est toujours due à un choc qui touche la demande de façonpositive (accroissement excessif des dépenses face auquel les entreprises ne peuvent répondre sans accroître leurs prix renvoyant à la notion du taux d'utilisation des capacités productives) ou l'offre de manière négative (augmentation des coûts de l'entreprise : salaires, hausse matières premières, poids de la fiscalité, élévation du crédit ou encore accroissement des producteurs face auxdistributeurs : oligopoles, monopoles etc.).
Elle a pour effet de brouiller l'information en matière de prix perturbant le calcul économique des agents (nul ne sait ce que l'argent vaudra demain) qui retardent leurs projets (décisions d'investissement surtout).
Comme elle remet en cause le pouvoir d'achat de la monnaie, les gens cherchent à épargner sous la forme de biens plutôt que sous une formefinancière puisque la monnaie perd de sa valeur. Il y a donc moins d'épargne disponible pour ceux qui veulent emprunter, en particulier pour les entreprises qui financent leurs investissements par l'emprunt. En outre, elle dégrade les pouvoirs d'achats des différentes catégories sociales de manière inégalitaire : elle pénalise les ménages qui ont des revenus fixes (retraités, salariés, épargnants,...
tracking img