Dissertation la place annie ernaux (trahison, culpabilité et échec)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1170 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DISSERTATION LA PLACE D'ANNIE ERNAUX

Le thème de la trahison dans La place d'Annie Ernaux est très fréquent, au point que l'on puisse dire que c'est la base du livre. La narratrice estime qu'elle a trahi sa famille. Nous verrons que la protagoniste vit cette trahison à travers l'éloignement, de la culpabilité et enfin de l'échec.

Le narrateur a eu l'habitude d'avoir une relation asseznormale avec ses parents dans son enfance, ils l'on encouragée à avoir une bonne éducation, contrairement à son père qui a toute sa vie appartenu à la classe ouvrière. Il lui est même arrivé d'emmener sa fille à la bibliothèque municipale de leur ville. *CITATION* . C'est là l'un des rares moment de complicité culturelle entre les deux personnages, le père laisse même sa fille demander quelque choseaux deux hommes de la bibliothèque lui permettant ainsi de s'impliquer ans le monde.
Cependant, au fils de son histoire, on peut voir l'éloignement sociale qu'entreprend la narratrice. Ses manières de vivre changent au fur et à mesure à cause de son éducation. Quand elle était plus jeune, elle a commencé à lire "L'expérience des des limites" mais ne l'a pas aimé, "il y était question demétaphysique et de littérature", cela montre qu'elle a partagé une mentalité semblable à celle de son père, "Les livres, musique (…) Moi, je n'en ai pas besoin." (83). On peut donc voir que dans sa tout première jeunesse, elle avait vraiment une connexion avec son père,mais l'écart socio-économique entre eux s'est tellement élargi qu'ils ne pouvaient plus communiquer l'un avec l'autre ils se sont retrouvédans deux mondes différents.
Le sentiment de culpabilité et de la trahison se trouve aussi lorsque la narratrice se rappelle du jour où elle a passé son examen de CAPES. Elle dit "Je n'ai cessé de penser à cette cérémonie jusqu'à l'arrêt du bus, avec colère et une espèce de honte." (12). C'est paradoxal à se que peut penser le lecteur: elle devrait être heureuse du bon déroulement de son examen.Cependant, le narrateur estime qu'elle a trahi sa famille et le réalise, quand elle écrit son livre. l'admission de son examen est le début de sa trahison.  Ses parents ont souhaité pour elle une meilleur condition que la leur. A présent, elle est au milieu des classes moyennes. Parce que la relation avec son père se détériore, qu'ils sont "des pôles à part" ils ne peuvent plus interagir.Ceux-ci sont des exemples clairs dans lesquels Ernaux utilise la caractérisation pour révèler la relation échouée entre elle et son père, de là la trahison qui vient de la distance entre sa famille et elle.

Le style dans lequel la Place est écrit illustre cette trahison via la culpabilité. Annie Ernaux utilise délibérément un style simple. Ses parents n'avaient pas de temps pour penser à autre chosequ'à l'aspect pratique de leur vie. La pensée et le reflet sur la vie étaient un luxe et donc pas quelque chose de disponible pour eux. Ils se simplement préoccupés des choses essentiels dans la vie.

La tonalité du livre reflète le mode de vie de la famille. Il y a parfois des verbes où il manque phrases, "L'un des hommes aussitôt". Cette oeuvre peut être écrite ainsi pour que le lecteurrapproche au mieux la narratrice à son contexte familial , comme une sorte d'hommage à sa famille, particulièrement son père. Elle exprime même le faite que cette écriture lui vient naturellement.

Son utilisation de diction est aussi importante : par exemple elle utilise beaucoup le mot "sinistre" . L'absence complète de décoration aide à créer un appel(attrait) d'universalité et en raison du manquede description la lecture devient beaucoup plus d'annonce personnelle comme c'est plus dépendant sur l'interprétation.
L'absence d'embellissement dans le style d'écriture reflète le sentiment de culpabilité les sensations(sens) de narrateur/auteur et est une façon d'essai de retourner à où elle est venue de ; c'est sa liaison à son passé. Elle essaye de revenir à ses racines et en appelant où...
tracking img