Dissertation la science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3105 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation : Sujet généraux : 3. «  La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes . » Jean Rostand

Voyages dans l'espace, cellules souches ou encore armes atomiques. Les rêves d'il y a un siècle sont aujourd'hui devenus réalité, et à mesure que le temps s'écoule, les progrès scientifiques sauvegardent de plus en plus notre confort, notre santé etparfois notre portefeuille. Cependant le revers de la médaille existe, et puisque tout se paye, chaque amélioration de notre confort détruit nos semblables ou notre environnement. Mais le vrai problème de toutes ces technologies est que la terre est vaste et que la misère que nous provoquons est si lointaine, qu'elle paraît dérisoire aux yeux du consommateur lambda qui compose notre société, oucomment faire l'impasse sur l'éthique en promettant des « Nikes » (faites par des enfants thaïlandais) pour soixante dollars.
Mais ne croyons pas que la science « pure » n'a rien à se reprocher : clonage, O.G.M et bidouillage d'atomes. Mais le plus choquant sans doute reste le domaine de la guerre, où on peut transformer tout un peuple en un sympathique feu de joie en moins de quelques heures.Mais alors me direz-vous, quel est le point commun entre les Nikes importées, les pommes de terre génétiquement modifiées et Hiroshima ? Et bien la réponse est simple : La Science, car ce sont ses progrès qui nous permettent toutes ces folies. C'est de cela dont nous parle Jean Rostand, biologiste français du XX ième siècle, quand il nous dit : « La science a fait de nous des dieux avant même quenous méritions d'être des hommes ». Intéressons nous de plus près à la manière dont est construite cette phrase : Elle est construite sur l'opposition entre « dieux » et « hommes » où « dieux » est connoté négativement alors que le terme « hommes » est lui connoté positivement . Venant de la part d'un biologiste on peut comprendre « homme » comme suit :

« Animal raisonnable qui occupe lepremier rang parmi les êtres organisés, et qui se distingue des plus élevés d'entre eux par l'étendue de son intelligence et par la faculté d'avoir une histoire, c'est-à-dire la faculté de développer, d'agrandir sa nature grâce à la communication avec les ancêtres et d'augmenter ses richesses intellectuelles et morales (en ce sens, c'est un terme d'espèce qui comprend les deux sexes). »(http://www.mediadico.com/dictionnaire/definition/homme/1)

On voit donc que l'homme est (censé être) caractérisé par son intelligence, sa faculté de se développer et par la dimension morale. Dans le cas qui nous intéresse il faut mettre l'accent sur la dimension morale, humaine, de l'homme.

Quant à ce qui est de « des dieux », l'exercice de la définition est plus risqué puisque plusieurs versions sontcouramment admises, mais on peut caractériser l'état de « dieux » par ses qualités intrinsèques : il est omnipotent, omniscient et omniprésent.

Alors même si bien sûr nous ne possédons pas ces pouvoirs à proprement parler, les technologies actuelles nous en rapprochent. Alors que pour ce qui est de la dimension morale... Disons simplement qu'elle est souvent oubliée voire même occultée.

Dans ladissertation que vous êtes en train de lire je vais donc, dans un premier temps analyser les domaines de la recherche, de l'armement et de la consommation dans lesquels la science a fait de nous des « dieux » alors que nous ne le meritions et ne le méritons pas.
Puis dans un deuxième temps, je vais me pencher sur les cas où la science nous a doté de grandes capacités que nous avons utilisées àbon escient, sans nuire à qui/quoi que ce soit, et les cas où l'humain a nuit à certaines choses/personnes, mais pour le bien-être commun.

Bombe atomique, napalm, armes biologiques, en quelques dizaines d'années la manière de faire la guerre a bien changé : le temps où les armées s'affrontaient sur le champ de bataille avec fusils et baïonnettes est révolu et a laissé la place à des conflits où...
tracking img