Dissertation: le langage est-il un instrument de domination?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1571 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le langage est-il un instrument de domination ?

Ainsi libellé, le sujet réclame une réflexion sérieuse et approfondit. Cette citation de Platon «j’ai presque oublié qui je suis, tant leurs discours étaient persuasifs» n'est pas sans rapport avec le sujet, «Le langage est-il un instrument de domination ? ». Le langage au sens strict est la faculté humaine de communication et d'expression,elle passe par l'utilisation d'une langue, définie comme un certains système de signe, qui sont les mots, et l'échange de nos pensées avec autrui par le biais de la parole. On reconnaît cependant, au sens large, l'existence de langage comme dans le monde animal. La domination vient du verbe dominer. Ce mot décrit une situation où, un être et bien souvent un groupe est en position d'imposer, par toutmoyen à sa convenance (y compris la force): ses idées. Peut- on dire que le langage sert à dominer? Nous allons voir, dans un premier temps que le langage peut servir d'instrument de domination, puis que ce n'est pas la seule fonction du langage.

Le langage est un instrument de domination, il sert à manipuler son objet en vu d'une fin quelconque. En effet, il peut être utilisé comme moyen depression. Dès que nous voulons vendre un produit, imposer une idée ou une croyance, le langage devient un moyen efficace de persuasion. La rhétorique est dites «ouvrière de persuasion» par Platon, dans sa critique des sophistes. Elle sert à bien parler obtenir ce que l'on désir, c'est la magie du discours, elle ne tente pas de convaincre mais simplement de persuader d'une croyance en suggérantune opinion. Un discours rhétorique n'a rien de véridique, aucune conviction solide, car pour convaincre il faut une parole munie de raison. Il y a deux façon de se rapporter aux langages, celle du «beau parleur», sophiste, qui maitrise parfaitement l'art de parler puis, il y a celle du philosophe qui, lui , maitrise l'art de penser. La rhétorique peut être un instrument de manipulation pourcelui qui sait manier les mots. Parler, ce n'est donc plus qu'agir sur l'autre, c'est le manipuler, le dominer !
Quand nous utilisons la parole pour séduire, ou se faire obéir, nous négligeons la vérité et préférons l'arrogance sur autrui, que le langage rend possible. Le langage devient parfois trompeur. Le discours est un moyen d'imposer une vérité, une idée, une opinion. Les hommes politiques parexemple, utilisent le discours afin de faire partager à tout le monde leurs points de vue et les idées de leur parti, pour que les citoyens s'imprègnent de leurs paroles et les intègrent. On peut appeler cela la «rhétorique politique». De la même façon, on utilise une «rhétorique commerciale» dans le commerce, pour amadouer les consommateurs pour qu'ils achètent les différents produits proposés,le marketing est l'art de cette rhétorique. Dans la religion aussi, les chefs religieux utilisent le discours pour diffuser la parole de Dieu, pour que les croyants l'assimilent. Dans les régimes totalitaires, le chef s'impose, dans un premier temps par le discours puis peut utiliser la force par la suite. Orwell, dans son roman 1984, décrit le régime de Big Brother qui veut remplacer la languenationale par un code artificiel la «novlangue», il veut restreindre le langage, pour faire dire à la population ce qu'il veut qu'ils disent, étant donné qu'un langage restreint entraine une pensée restreinte, son but est que, plus personne ne puisse exprimer ce qu'il veut, il domine tout le langage, et supprime la liberté d'expression. On en conclut, qu'il y a une rhétorique du mental dans tous lesdomaines qui va exercer sa puissance de domination.
Le ton du langage peut aussi marquer une distance entre le locuteur et l'interlocuteur, une distance qui marque la puissance de la parole et encore une fois accentue la domination de celui qui parle sur celui à qui, il parle. Dans le langage animal, par exemple,il y a des signaux qui détermine des réactions, selon la fréquence du cri, ils...
tracking img