Dissertation : " le parlementarisme sous la iiie répulique" sujet l1 non corrigé

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1942 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La troisième république
Dissertation

Sujet : Le parlementarisme sous la troisième république

En 1870, le second empire s’effondre suite à la défaite de Napoléon III et ouvre une nouvelle page dans l’histoire de la politique Française.
Celui-ci étant fait prisonnier, c’est tout le système du second empire qui s’effondre ; et dans la quête du pouvoir ce sont les républicains représenté parJules Fabre, Jules Ferry et Léon Gambetta, qui sont les premiers a proclamer le 4 septembre 1870 le nouveau régime français : la république.
Mais cette proclamation n’à qu’une valeur politique, et tandis que la guerre contre la Prusse continu, une assemblée national est élus le 8 février 1871 avec une majorité de monarchiste représentant la volonté national a vouloir arrêter la guerre et uneprésence des républicains élus par Paris, souhaitant continuer la guerre au noms de tout ce que représente la révolution est en particulier celle de 1793.
Malgré l’opposition des Républicains, et notamment la triste période de la commune de Paris, où le peuple Parisien aura tenter de lutter contre le blocus de la Prusse, la paix va être signer par le traité de Francfort le 10 mai 1871.
Thiers hommepolitique d’envergure, nommé chef du pouvoir le 1er février 1871, a acquis aux yeux des français une immense estime politique pour avoir négocié avec les prussiens et mis un terme aux agissements des communards. Fort de ce soutient, il va vouloir faire proclamer définitivement la troisième république ; cependant la majorité monarchiste qui veut voir monter sur le trône de France le compte deChambord, ne voie pas les choses de la même façon. Le 23 mai 1973 l’assemblée révoque Tiers et élit Mac-Mahon pendant une durée de sept ans suite à des différences de points de vus avec le compte de Chambord. C’est durant cette période que trois lois constitutionnelles sont adopté afin d’organiser le régime politique de la France, c’est le début du parlementarisme sous un nouveau régime : la troisièmerépublique.
La constitution mis en place est un véritable régime parlementaire bicaméral conséquence d’un compromis entre les monarchistes et les républicains ; les constituants ont instauré un régime parlementaire classique avec un équilibre des pouvoirs entre le gouvernement et le Parlement ayant chacun des moyens d’actions réciproque le Parlement pouvant être dissous par le Gouvernement etinversement le gouvernement doit avoir la confiance du Parlement et est responsable devant lui.
Mais malgré cela, le régime parlementaire de la troisième république va évoluer, de manière a ce que ce soit le Parlement qui possède tous les pouvoirs, au dépend d’un exécutif s’affaiblissant peu à peu.
De quel manière sommes nous passé, d’un régime parlementaire équilibré a un régime parlementaire danslequel tous les pouvoirs sont confondu au seing d’une même entité ?
Afin de répondre à cette question nous verrons dans une première partie « Un régime parlementaire dans un premier temps classique qui…» (I)
Puis nous verrons dans une seconde partie « …Evoluera dans un second temps en un régime parlementaire absolu.» (I)
I. Un régime parlementaire dans un premier temps classique qui…

Nousverrons dans un premier temps « Comment le fonctionnement des institutions régit par les lois constitutionnels de 1875… » (A)
Nous verrons dans un second temps « …A débouché sur une crise politique» (B)

A. Comment le fonctionnement des institutions régit par les lois constitutionnelles de 1875…


Les lois constitutionnelles édicté en 1875 sont parmi les plus courtes de l’histoirepolitique française, les textes ne prévoient pas tout et une grande place va être laisser à la coutume constitutionnel, ces lois constitutionnel ne parle pas du président du conseil alors que personnage important de la 3e république.
Elles n’ont pas non plus de préambule affirmant des valeurs politiques ; il y a un véritable « marchandage » politique entre les républicains et les monarchistes ; qui...
tracking img