Dissertation le personnage de roman stendhal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentez cette phrase de Stendhal dans une lettre écrite à sa sœur:
« Tu sais bien que dans les romans l'aventure ne signifie rien : elle émeut et voilà tout ; elle n'est bonne ensuite qu'à oublier. Ce qu'il faut au contraire se rappeler, ce sont les caractères. »

Problématique :
Pourquoi et comment le personnage est il indispensable au récit romanesque ? Comment est ce que ça se traduit ?Plan :
1- Le roman centré sur le personnage, deux approches, deux époques :
a) Le roman réaliste, où les caractères du personnage définissent un contexte social, une époque ou la critique de celle ci
b) Le nouveau roman, qui s'articule sur la psychologie du personnage, en plaçant l'intrigue au second plan.

2 – Le roman par définition raconte une histoire, les personnages donnentseulement de la vie et de la vraisemblance au récit
a) Dans le conte, le personnage devient seulement un support à l'histoire, donne vie à la morale. Candide de Voltaire,
b) Le personnage comme raison à l'intrigue : le polar (cela commence car quelqu'un meurt, sans ce personnage pas d'intrigue possible), L'histoire créé des liens entre les personnages.

3- Quand le personnage dépasse le roman.a) Les personnages mythiques, emblématiques, qui vont au devant des histoires : Sherlock Holmes (dont on se rappelle un détective et non ses enquêtes), Ferdinand Bardamu (voyage au bout de la nuit de Céline) , Mme Bovary, Dr Jekyll, Les 3 mousquetaires, James Bond 007, Don Quichotte. « À quoi reconnaît on un personnage réussi ? Quand son nom propre devient un nom commun... » Fredéric Beigbederb) Les adaptations filmiques, théâtrales, en bandes dessinées.

Dans le roman réaliste, le personnage prend une place centrale : il est à la fois le protagoniste mais symbolise aussi l'époque, le contexte social et économique. Un exemple parmi les personnages Balzaciens : Raphaël de Valentin dans La peau de chagrin, représente le Paris des années 1830, une petite noblesse ruinée. Cepersonnage principal voit des choses : motive les descriptions, entreprend des actions par rapport à son caractère et donc est à l'origine des péripéties. Par exemple, si Raphaël n'était pas ruiné, il n'aurait pas voulu mourir, donc ne serait jamais rentré chez l'antiquaire, et n'aurait pas été amené à trouver la peau de chagrin. C'est le personnage qui amène l'action, il est nécessaire au réalisme et àla vraisemblance du personnage, et par extension du récit. Dans le nouveau roman, c'est une toute autre approche du personnage qui est privilégiée : sa dimension psychologique. En effet, la psychologie du personnage prend toute la place dans le roman, plaçant l'intrigue au second plan. Dans Moderato Cantabile, de Marguerite Duras, le personnage d'Anne Desbaresdes vit une existence normalisée, dansune banlieue chic, il ne lui arrive rien d'extraordinaire, si ce n'est une histoire de meurtre dans sa ville, le personnage s'interroge et interroge d'autres personnages sur ce crime pendant une centaine de pages, mais cela n'aboutit pas, l'intrigue n'existe pas, ou très peu, elle ne prend pas une place importante dans le roman. C'est le personnage intellectuel qui prédomine

A travers lesvisions du personnages dans deux mouvements littéraires, on peut voir que le personnage est indispensable à un roman. Mais le roman, par définition, raconte une histoire, les personnages ne sont que support à ces actions, donnent seulement de la vraisemblance au récit.

Si l'on prend pour exemple le conte philosophique ou la fable, le personnage sert de support, afin de donner de la vie au personnageet de rendre accessible la morale de l'histoire. Dans Le lièvre et la tortue de Jean de la Fontaine, le lièvre aurait pu être guépard ou lézard, la tortue aurait pu être escargot, ou même un enfant. Le choix des personnages est arbitraire, La Fontaine avait juste besoin d'un personnage rapide et d'un autre lent, afin de faire passer la morale. Dans ce cas, les personnages ne sont que supports....
tracking img