Dissertation : le roman est-il le reflet de la société?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2318 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le roman est l’histoire de personnages inséparables d’un environnement social avec lequel ils entretiennent des rapports divers. La place qu’ils occupent, identifiable à leurs actions, à leurs choix, et à leurs sentiments, permet de comprendre les idées, les idéologies et les valeurs dont ils sont porteurs. Les relations entre les personnages et la société sont révélées à travers des portraits,des actions, des paroles, des réflexions : on peut alors remarquer à quel point les personnages sont les témoins et les reflets d’une époque. Il existe beaucoup d’affirmations qui disent que le roman est le reflet de la société, mais qu’en est-il véritablement?
Pour pouvoir répondre à ce sujet il nous faut se poser la question : quand est-ce que le roman est-il le reflet de la société, quandest-ce que ne l’est-il pas et pourquoi?
Afin de traiter cette problématique, nous allons procéder par étapes. Dans un premier temps, nous verrons que le roman est effectivement le reflet de la société en nous appuyant sur des romans réalistes, des romans comportant des histoires vécues, mais aussi des romans historiques, philosophiques et sociaux. Par après, nous allons démontrer que le romann’est pas toujours le reflet de la société comme par exemple les romans fantastiques et de science-fiction, les romans policiers, mais également les romans traitant d’aventures qui ne portent seulement sur la bourgeoisie et non pas l’ensemble de la société.

Pour débuter, nous pouvons noter que les auteurs de romans réalistes tel que Zola dépeignent le mieux la société telle qu’elle est, sansidéalisation, en s’appuyant sur les classe moyennes et populaires, soit, la majorité de la population. Ces romans abordent des sujets récurrents comme le travail salarié et les affrontements sociaux. Emile Zola, qui est le chef de file du naturalisme, issu du réalisme, nous décrit une flopée de personnages tous différents dans l’Argent. Presque toutes les tranches d’âges y sont représentées. Lesaventures de Saccard et son projet de «Banque Universelle» implique beaucoup de personnages. Tous ont un caractère différent. Cela permet au lecteur de s’identifier à un personnage vu que les comportements et les façon d’agir de penser y sont très réalistes. Pendant une longue période, Zola a analysé la société de Paris et en particulier la société autour de la Bourse de Paris. Il en a conclu que lamajorité du peuple ne pensait que à l’argent et la fortune comme Saccard, ses associés et Gundermann tandis que certains comme Sigismond, un communiste, essayaient de détruire l’argent. En effet, dans ce roman Zola a réussi a refléter la société grâce à ses longues observations sur place tout en restant objectif. Dans l’Assommoir, ce roman également écrit par Zola, est consacré au monde ouvrier.Selon lui ce fut «le premier roman sur le peuple, qui ne mente pas et qui ait l’odeur du peuple». Dans ce roman Emile Zola restitue la langue et les moeurs des ouvriers qui représentent la majorité de la population. Il y décrit les ravages causés par la misère et l’alcoolisme. Ce roman est tellement réaliste qu’il est jugé trop «cru». Toute fois, la société ouvrière de la fin du 19ème siècle y estparfaitement dessinée, c’est ce qui entraîne le grand succès de ce livre.
Cependant, il n’y a pas seulement les romans issus des mouvements réalistes et naturalistes qui reflètent la société, mais aussi les romans dont l’auteur raconte une histoire qu’il a vécu. L’auteur peut donc parfaitement nous décrire la société puisqu’il était présent. Albert Camus nous raconte dans la Peste, le drame d’unemaladie très contagieuse et mortelle, c'est-à-dire la peste, qui a assiégé la ville d’Oran pendant neuf mois. Camus qui écrivait sous le nom de Rieux dans ce roman, nous montrent comment les habitants oranais réagissaient face à la peste, ce qu’ils en pensaient et comment ils agissaient véritablement. Comme Camus avait assisté à cet évènement et comme il était objectif, la description de la...
tracking img