Dissertation : les fonctions de la poésie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3115 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation
Sujet : On a souvent considéré la poésie comme le moyen privilégie pour exprimer ses sentiments ou ses émotions. Cette conception est-elle la seule possible? En vous appuyant sur les textes du corpus et sur vos connaissances, montrez la diversité des fonctions de la poésie.
La poésie est une forme littéraire écrite en vers, et qui se distingue donc de la prose. Le mot « poésie »vient du grec « poiein », qui signifie « faire, créer ». Elle est un genre unique dans la mesure où c’est presque uniquement par la forme du poème, c’est-à-dire avec le jeu des sonorités, le rythme, la musicalité et les figures, le travail sur les mots, en fait toutes les ressources du langage, que le poète se donne un pouvoir d’invention, dans l’objectif d’exprimer ou de suggérer quelque chose.
Al’origine, la poésie était chantée accompagnée d’une lyre, l’instrument de musique d'Orphée, poète musicien descendu aux Enfers pour y chercher son épouse Eurydice, ce qui a donné naissance à la notion de poésie lyrique. De nos jours, on associe très souvent le registre lyrique à la poésie, ce qui laisse entendre que la poésie traite de l’expression d’un sentiment ou d’une émotion personnelleintense. En effet, dans son œuvre, chaque auteur révèle une partie de lui-même, fait partager ses sentiments ou ses émotions.
On peut néanmoins se demander si l’expression des sentiments personnels rend compte de l’ensemble de la littérature poétique. Dans une première partie, nous verrons donc en quoi la poésie s’associe au lyrisme et est souvent l’expression d’un moi intérieur, c’est-à-diregénéralement d’un sentiment amoureux ou d’une mélancolie du souvenir. Puis nous montrerons que la poésie, et notamment la poésie engagée, est en lien avec le monde, et qu’elle est en fait une clé de compréhension du monde. La poésie est alors porteuse d’un discours de l’engagement et le poète lui-même se veut guide et porte-parole des opprimés. Enfin, nous montrerons que la poésie est également un jeu etune réflexion sur le langage, et tout simplement un texte artistique.

La poésie est traditionnellement dévolue à l’extériorisation des vécus intérieurs de la personne et semble bien être le moyen privilégié, notamment par le registre lyrique, de parvenir à cette fin en raison de la richesse de ses moyens sémantiques et phoniques. Elle permet en effet au poète d’exprimer l’authenticité de sesémotions, de sa sensibilité, voire de son intimité, et ce depuis le Moyen Age, où les troubadours chantaient l’amour, jusqu’au XXème siècle avec des poètes tels qu’Aragon et Eluard, pour lesquels le lyrisme est une tonalité majeure de la poésie.
La poésie lyrique est en effet l’expression du moi intérieur, Elle chante le malheur, le bonheur, les doutes et les craintes de l’auteur. Elle lui permettout particulièrement d’exprimer des émotions intenses et des sentiments. Dans le poème, J’écris, Anna de Noailles écrit : « J’ai dit ce que j’ai vu et ce que j’ai senti. » Par l’utilisation du pronom « je », le poète se place en position centrale et représente la condition humaine en exprimant ses sentiments, en particulier, dans ce poème, la souffrance. De même, Musset a ainsi pu écrire : « D’unsourire, d’un mot, d’un soupir, d’un regard. Faire un travail exquis, plein de crainte et de charme. Faire une perle d’une larme ». Il considère donc que la poésie est essentiellement lyrique, et qu’elle est reliée à des sentiments. Dans La Nuit de Mai, il complète son propos en écrivant : « Les plus désespérés sont les chants les plus beaux. Et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots. » Ilconsidère donc que la poésie, du moins ses chefs-d’œuvre, est reliée à des sentiments de mélancolie ou de désespoir, jusqu’à dire que l’inspiration poétique provient de cette souffrance. Louise Labé puisa également pour écrire son œuvre dans son expérience douloureuse de l’amour et dans l’ambigüité du sentiment amoureux, comme l’illustre bien notamment le sonnet VIII de ses Œuvres de 1555,...
tracking img