Dissertation monet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3730 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation Monet, Déjeuner sur l’herbe

Monet, Déjeuner sur l’herbe, 1865, huile sur toile, esquisse, H 130 x L 181 cm, Moscou, Musée des Beaux-arts Pouchkine

L3 Histoire de l’art

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE

Problématique : Dans quelle mesure peut-on dire que ce tableau de Monet consiste en une transition de l’art de son époque vers une nouvelle forme d’art :l’impressionnisme ?

Plan :

I. Un hommage et un défi aux grands maîtres de son temps

A. Une interprétation du sujet de Manet 

B. la dimension monumentale et l’esprit de la doctrine de Courbet

II. Un nouveau rapport entre les portraits, le paysage et la modernité

A. Les figures contemporaines 

B. Le paysage moderne et la peinture en plein air 

III. Uneévolution du style personnel vers l’impressionnisme

A. la volonté hardie d’une spontanéité

B. Les signes avant-coureurs de l’impressionnisme

Introduction

Le déjeuner sur l’herbe ou Le bain d’Edouard Manet provoque un polémique au Salon des Refusés en 1863, et impressionné fortement le jeune Claude Monet. Deux ans plus tard, Monet projette de réaliser une toile de dimensionspectaculaire reprenant ce sujet, avec des nouveautés qui sont prévues pour frapper le public, au Salon de 1866. Monet exécute une série d’études de petites dimensions dans la forêt de Fontainebleau, lors de son séjour à Chailly du printemps à l’été en 1865. Puis il compose en atelier une esquisse très poussée qui est conservée à Moscou et reste le seul témoignage aujourd’hui de l’ensemble de lacomposition générale du Déjeuner sur l’herbe. Ensuite, il élabore le grand format dans son atelier à Paris à partir de l’automne. Mais le projet est inachevé au moment du Salon, la toile définitive est inachevée, abandonnée dans son atelier et subit des dégradations dues à l’humidité. Monet la reprend plus tard dans l’état abîmé, il la découpe en trois fragments, dont seulement deux aujourd’hui setrouvent conservés au Musée d’Orsay.

Problématique

I. Un hommage et un défit à l’égard des grandes maîtres de son temps

Né à Paris en 1840, Monet passe sa jeunesse au Havre. En 1856, il suit une formation artistique « non académique » avec l’artiste Eugène Boudin, il forme son regard avec le paysagiste Jongkind. Avec eux, Monet acquiert l’esprit de ne pas imiter la nature, mais avec uneobservation personnelle, de garder l’aspect et la vérité des choses. Ensuite, Monet s’enthousiasme pour la peinture de Delacroix, de Daubigny, de Manet. Il prend ensuite des contacts avec des paysagistes réalistes. Au début des années 1860, Monet était conscient de la réputation et l'impact énorme à Courbet et Manet aux Salons des Refusés. Il observe leur art d’avant-garde, se veut

[pic]Edouard Manet, Le Déjeuner sur l’herbe (Le bain), 1863, Huile sur toile, 208 × 264 cm, Musée d’Orsay

A. Une interprétation du sujet de Manet

Dans l’œuvre de Manet, l’auteur s’amuse de la contradiction entre la réalité, les mœurs et la source de l’œuvre. Ce sujet polémique qui introduit dans une vue champêtre une femme entièrement nue assise à côté de deux hommes vêtus à la moded’alors, n’a aucune prétention allégorique, cette femme a un regard provocant et pudique face au spectateur. Pourtant ce tableau s’inspire des maîtres de la Renaissance, Le concert champêtre de Titien pour le sujet, et Le Jugement de Pâris de Raphaël pour la composition. Au premier plan, Manet représente une corbeille de fruit renversée, symbole classique de la luxure et de la décadence, qui renforce lamoquerie de l’artiste, vers une société aux mœurs dissolues de son époque. Bien que la toile se soit passée dans un paysage en plein air, le groupe est éclairé par la lumière de l’atelier. Ces personnages ne semblent pas bien intégrés dans ce décor de sous-bois, plutôt dans une scène spectaculaire où il y a peu de perspective, ce qui montre une modernité chez Manet plutôt artificielle,...
tracking img