Dissertation monologue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1351 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet d’écriture au choix : Dissertation

Le monologue, du grec « monologos » (discussion seul), est une scène d’une pièce de théâtre où un personnage est seul devant le public et se parle à lui-même. Utilisé dès l’antiquité par les dramaturges grecs tel Sophocle dans Antigone, il permet de présenter la situation, de résumer des événements non représentés ou encore d’informer lespectateur sur les pensées et les sentiments du personnage. Cependant le monologue ne se contente pas d’énoncer une suite d’informations mais reprend les caractéristiques d’un dialogue, malgré la présence d’un unique personnage. Il offre ainsi au public des scènes d’intérêts qui marque une pause avec l’action théâtrale. Le monologue est donc un passage théâtral original et riche qui n’est en réalitéqu’un dialogue déguisé.

Le véritable monologue n’existe pas et l’étude de sa forme et de ses procédés montre qu’il n’est en réalité qu’un dialogue déguisé. Le premier échange se fait d’ailleurs entre le comédien et le spectateur lui-même qui est la première personne entendant le monologue : Cela fait donc de lui un interlocuteur potentiel. Mais il existe d’autres arguments en faveurde cette thèse.
Tout d’abord le monologue reprend les caractéristiques classiques du dialogue. En effet, dans une conversation, les différents interlocuteurs se posent des questions et y répondent mutuellement : C’est la fonction de l’énonciateur et du destinataire. Le monologue comporte lui aussi cet échange d’idées et d’arguments à travers l’utilisation de questions rhétoriques auxquellesrépond par lui-même le personnage. On retrouve ainsi ce questionnement rhétorique dans l’énergique monologue d’Harpagon (II.7) de L’Avare de Molière. Harpagon, riche bourgeois obsédé par l’argent, à l’habitude de se précipiter dès qu’il peut dans son jardin pour vérifier que les dix mille écus qu’il y a enterrés y sont toujours. Mais voilà qu’un jour son trésor n’y est plus. Le personnage arrivealors sur scène en hurlant à la recherche désespérée du voleur, marquant le début d’un monologue empli de questions auxquelles répond par lui-même Harpagon. L’intensité de ce « dialogue interne » est telle que le personnage arrive à se créer un interlocuteur qui n’est autre que lui-même. Cette marque de skizophrénie d’Harpagon (« Qui est-ce ? Arrête ? (Il se prend le bras lui-même) » (l.5) est doncune preuve que le monologue est une forme de dialogue déguisé.
Ce procédé de questions/réponses n’est d’ailleurs pas utilisé que dans le monologue théâtral mais se retrouve aussi dans le monologue romanesque. En effet, dans Les Misérables de Victor Hugo, le héros sorti du bagne Jean Valjean, devenu maire de Montreuil-sur-Mer à la suite d’un changement d’identité, va se retrouverconfronter à un difficile dilemme : Un paysan, nommé Champmathieu, a été arrêté à sa place pour un ancien vol et va comparaitre aux assises. Commence alors un terrible combat intérieur pour savoir si Jean Valjean doit aller se dénoncer et rendre ainsi la liberté au paysan innocent ou alors le laisser se faire juger et continuer à vivre une vie devenue agréable. C’est aux travers d’un monologue que le hérosva délibérer avec l’utilisation de procédé du dialogue tel que les questions/réponses. Le monologue, de quelques manières qu’il soit, est donc toujours un dialogue déguisé.
De plus, même si le personnage se parle à lui-même en se posant des questions et en y répondant, il a tout de même un interlocuteur, marque évidente d’un dialogue. En effet, chacune de ses phrases est adressée à quelqu’un etest destinée à être entendu.
Il y a premièrement la possibilité d’un interlocuteur réel, protagoniste de la pièce. Le héros n’est pas avec lui mais s’adresse à lui par l’intermédiaire d’un monologue. Ce peut être alors un sentiment de nostalgie, de colère, d’amour ou bien une demande d’aide, de conseil. Le fait de s’adresser à une personne absente permet d’une part d’annoncer clairement le...
tracking img