dissertation personnage roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (2632 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
DISSERTATION

POUR APPRECIER UN ROMAN, UN LECTEUR A-T-IL BESOIN DE S’IDENTIFIER AU PERSONNAGE PRINCIPAL ET DE PARTAGER SES SENTIMENTS ? »
Mon plan est:
I)Le lecteur a besoin de s’identifier au personnage
1) Il s’identifie au personnage banal qui lui ressemble (romans réalistes)
2) Il s’identifie au personnage auquel il aimerai ressembler (ex: la princesse de Clèves)
3) Il s’identifie aupersonnage pour vivre de nouvelles expériences
II) LE lecteur n’est pas obligé de s’identifier au personnage
1) Le lecteur ne peut parfois pas s’identifier à certains personnage (assassin->la condition humaine)
2) Le lecteur peut aimer un roman en s’identifiant au cadre
3) Le lecteur peut rester simple spectateur

1) la fusion personnage lecteur
a/ réaliste et attachant
b/ personnage idéal, laprincesse de clève de mme lafayette
2) les limites de l'identification
a) personnage opposé mais réaliste
b)personnage haissable
3)une autre perception du roman
a/ le style d'écriture, avec par ex vouvoiement qui nous force a nius identifier
b/ une histoire captivante : harry potter mais identification difficile



I) S'identifier au personnage peut aider à apprécier le roman
- Certains personnages ontdes points communs avec le lecteur. et d'ailleurs voudrait lui ressembler
princesse de cleve
- La plupart des personnages possèdent un dimension humaine qui les rends réalistes
COLONEL CHABERT
II) Mais ce n'est pas indispensable ni toujours possible
- Il est difficilement possible de s'identifier à certains personnages, tel que L'étranger de Camus. OPPOSE MAIS REALISTE OU PAS REALISTE POURQUOI JAIMANGE MON PERE
metaphysique des tubes.
- On ne peut pas s'identifier à un personnage incarnant le mal absolu.
Ex : la Marquise de Merteuil dans Les Liaisons Dangereuses

Ex : Le Rapport de Brodeck
III) On peut apprécier un livre autrement que par son personnage principal
- Par son CADRE ECUME DES JOURS
- Par la réflexion qu'il apporte ET SON INTRIGUE LES ANIMAUX DENATURES

Le roman, écrit envers au Moyen âge, puis en prose dès le XIV, est une oeuvre qui s'attache a créer un univers donnant au lecteur une illusion de réel. Les romanciers ont donc rendu vraisemblable leurs personnages, par le portrait ou leurs actions. Créant héros qui porte de bonnes valeurs ou un anti-héros qui porte de mauvaises. Les héros peuvent être purement fictifs, ou directement inspiré de l'auteur, étant ainsidouble littéraire de l'auteur. Le héro peut être exemplaire, révolté, sensible, réaliste, absurde, perdu... Leurs personnalités dépendant de leurs époques et genre littéraires respectifs. Nous allons alors nous demander si, pour apprécier un roman, un lecteur a-t-il besoin de s’identifier au personnage principal et de partager ses sentiments ? Tout d’abord, nous verrons que le lecteur a besoin des’identifier au personnage principal et de partager ses sentiments. Ensuite, au contraire que le lecteur n’a pas besoin de celà et que ce n'est pas toujours possible. Pour finir nous verrons qu'un roman peut être apprécié autrement que par son personnage principal.
I)a-
En effet nous pouvons remarquer qu’un lecteur choisira un roman plutôt qu’un autre en fonction des personnages de celui ci. Leurcomportement, leur psychologie, leurs émotions et leurs agissements dans des situations données du roman, peuvent tenir un rôle important pour le lecteur. Ainsi, certaines choses vont le pousser a apprécier d'autant plus le héro. Ces héros peuvent devenir des modéles, et nous, lecteurs, serons désireux de leur ressembler et donc nous nous y identifieront a ceux ci. Les lecteurs de La Princesse deClèves de Mme de Lafayette, par exemple sont principalement des personnes qui s’identifient au hér, ici Mme de Clèves. Celle ci est un ersonnage purement romanesque, décrite d'une grande beautée. Mariée, elle rencontre Monsieur de Nemours dont elle sera très éprise, ne suivra pas sa passion et sera tiraillée entre passion et devoir, vices et vertue. Son destin ayant une tournure tragique, elle...