Dissertation philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1083 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le 4 mars 2009, Jean-François Harrisson, un comédien faisant partie de nombreuses émissions jeunesses, fut accusé de posséder des photos de pornographie juvénile. La société québécoise fut choquée d’apprendre qu’un acteur bien connue des adolescents québécois soit en possession de telles images. La pornographie est-elle immorale ? Je réponds oui à cette question. Je vais vous présenter monopinion dans la thèse suivante. Ensuite, je vais vous présenter les arguments de mes adversaires dans l’antithèse. Finalement, les contre-arguments seront analysés dans la synthèse.

En premier lieu, la définition de la pornographie est une représentation sous forme d’écrits, de photos ou de films de choses obscènes avec la seule intention d’animer l’excitation sexuelle du public. Le fait de mettre enspectacle la sexualité de certaines personnes dans le but d’assouvir les désirs de d’autres est tout à fait immoral. Tout d’abord, la pornographie est facilement accessible grâce à internet, donc tous les enfants ou les adolescents peuvent la voir. Les films ou les images pornographiques sont contraires aux principes de la morale, car elles deviennent des références aux yeux des jeunes. Ceux-ciperçoivent la pornographie comme un fait qui se passe réellement dans la vie sexuelle d’une personne. Les films pornos mettent beaucoup l’accent sur la violence lors de relations sexuelles, donc l’enfant commence déjà très tôt à banaliser la brutalité envers les autres. Ensuite, la pornographie ne se concentre pas seulement sur des travailleurs du sexe, mais elle touche aussi les jeunes enfants. Eneffet, la pornographie n’est point acceptable, mais encore moins si des jeunes sont impliqués dans cette histoire. La pornographie juvénile est un acte tout à fait illégitime et immoral qui devient accessible à tous, nécessairement aux pédophiles aussi. La pornographie ouvre les portes à plein d’idées et de concepts pour certaines personnes et cela peut mettre en jeu la vie d’un enfant.Finalement, l’obscénité des films sexuels devient nuisible pour l’image des femmes dans notre société. En effet, dans la pornographie, la femme est toujours montrée comme un objet sexuel. Michela Marzano défend cette thèse en affirmant que la femme doit toujours se sacrifier pour assouvir les pulsions de son partenaire. Cet extrait de Marzano décrit bien le fait que la femme doit toujours se montrer docileface à l’homme : « Car la femme est toujours disponible et soumise, "insatiable", elle n’est qu’une "chienne" à sa libre disposition. "Passive", elle obéit, s’exécute, sourit».

En second lieu, je vais vous parler des arguments de mes adversaires. Tout d’abord, la pornographie est présente dans notre société, car de nombreuses personnes en demandent et en veulent. Le marché de la pornographie aévolué grâce à la demande grandissante de ce produit. Michela Marzano explique bien ses propos : « […], si la pornographie existe, se multiplie, et devient de plus en plus "hard", c’est parce qu’il existe un public, et ce public en veut, et en veut de plus en plus». Ensuite, la pornographie ne possède pas seulement de mauvais côté, elle est aussi en mesure de satisfaire des personnes qui n’ontpas de partenaire. Ils ne sont point capable d’avoir de l’excitation sans autre stimulant. La pornographie peut être un moyen de raviver la flamme amoureuse et sexuelle dans un couple où leur vie sexuelle est absente. Finalement, certaines soulignent que la pornographie se vit entre deux adultes consentants, que ce soit ceux qui en produisent ou ceux qui en consomment. Cette mentalité provient duminimalisme moral de Ruwen Ogien. Ce philosophe adopte le principe : « Toute l’éthique se résume au souci d’éviter de nuire délibérément à autrui». À son avis, la pornographie est une activité qu’une personne peut vivre soi-même sans faire de mal à personne. La pornographie est donc acceptable si les deux personnes concernées sont en accord avec leur acte et que leurs actions ne blessent aucun...
tracking img