Dissertation sur bel ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1176 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Romain 2nd1
BAYEUL-CHAMBAULT
AAAAAAAAAAAAAAAAAA A ADEVOIR DE FRANÇAIS.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

____________________________________________________________

____________

Question : Quel regard Maupassant porte-il sur la société de son époque ?

I – De la pauvreté à la richesse Sociale.…………………….AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Georges Duroy est un anciensous-officier, de retour à Paris à la fin de son service qui ne possède rien mis à part un charme fou et une grande arme de séduction. En effet, au début du roman, Duroy sort d’un restaurant et compte le peu d’argent qu’il lui reste jusqu’au mois suivant : « On était le 28 Juin, et il lui restait juste en poche trois Francs quarante pour finir le mois. » Malgré sa condition d’homme pauvre, Duroy reste fieret ne laisse rien paraître. Passer pour quelqu’un n’ayant pas de revenus colossaux est rédhibitoire pour Duroy.
Un soir, Duroy revoit un de ses anciens compagnons de guerre, Forestier qui lui, à réussi sa vie dans le monde de la presse. Cet homme, qui croit en Duroy et en ses capacités, lui donne rendez-vous à son journal « La Vie Française. » afin de lui faire visiter son bureau: « Une odeurétrange, particulière, inexprimable, l’odeur des salles de rédaction, flottait dans ce lieu. Duroy demeurait immobile, un peu intimidé, surpris surtout. » Par la suite, Forestier propose à Duroy de s’essayer au journalisme et l’invite à un diner professionnel chez lui ou sera présent son rédacteur en chef et son directeur, Monsieur Walter. Duroy perplexe, se plaint de ne pas avoir une tenue convenablepour une telle occasion : « Forester, fouillant dans la poche de son gilet (…) les posa devant son ancien camarade, et, d’un ton cordial et familier : Tu me rendras ça quand tu le pourras. Loue ou achète au mois, en donnant un acompte, les vêtements qu’il te faut. » Duroy finit par accepter. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
À ce diner, Duroy impressionne lorsqu’il raconte ses souvenirsD’Algérie et se fait embaucher par Walter comme Journaliste. Walter le reçoit au journal et lui propose de tenir une chronique dans laquelle il raconte ses souvenirs de guerre en Algérie : « Puis, il se dit – Allons, au travail. - » Dans les premiers temps, ses écrits n’impressionnent pas et Duroy ne gagne pas assez à son gout. C’est ainsi qu’il rencontre Madeleine Forestier, femme de son ami, quil’aidera à mettre son œuvre en forme : « Ca va être charmant de collaborer comme ça. (…) Nous allons tourner un article, mais là, un article à succès. » L’idée de travailler avec autrui intimide Duroy au début mais il se laisse facilement séduire la force de caractère de Madeleine. Ensemble ils forment une fine équipe qui met en forme cet article en peu de temps. Un jeu de séduction s’installe entreeux deux mais reste très implicite. Cet article « mis à neuf » plait beaucoup à Walter qui le publie et lui offre une chronique régulière dans son journal. Duroy continue de travailler avec Madeleine et sa carrière est lancée, il devient influent dans le monde de la presse et c’est ainsi que commence l’ascension fulgurante de Duroy dans la société de son époque, lui qui avait débuté comme simpleemployé au bureau des chemins de fer du Nord

II – Duroy, la société et les femmes. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Duroy est un homme beau, jeune, séduisant qui réussit son ascension autant professionnelle que sociale grâce aux personnes dont il a su s’entourer et ce sont essentiellement des femmes. Duroy est un homme à femmes, nous le savons. Au repas organisé par Forestier, « Bel-Ami » rencontre Mmede Marelle, une dame de la Haute société dont il va tomber éperdument amoureux et qui restera sa maitresse tout le long du roman. Ensemble, Duroy et Marelle vivent une liaison passionnelle et charnelle, même si il sait très bien que sa maitresse ne quittera jamais sa condition sociale et son riche mariage. Duroy et Marelle se ressemblent beaucoup, ils se sentent rejetés dans la société de...
tracking img