Dissertation sur la poesie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1369 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le mot poésie vient du verbe grec poiein qui signifie « produire », « créer ». Le poète se donne un pouvoir d'invention et de création verbale en exploitant toutes les ressources de la langue. Chaque auteur révèle une partie de lui-même dans son oeuvre, fait partager ses sentiments et ses émotions. Nombreux sont les poètes qui se sont emparés de leur plume afin d'exprimer leurs maux, à l'instarde Guillaume Apollinaire qui écrit dans son poème "tristesse d'une étoile" : Et je porte avec moi cette ardente souffrance.
On peut néanmoins se demander si la souffrance est nécessaire a l'expression poétique.
Certes, beaucoup de poète font naître leur poésie de leur douleurs éprouvées, mais elle provient également d'autre sources d'inspirations.

La poésie est un moyens pour le poèted'extérioriser ses sentiments. Elle est donc très souvent l'expression exaltée d'un « moi »  intérieur. Elle est porte parole des émotions du poète,c'est un lieu d'épanchement, d'expression des sentiments.
Or le sentiments régnant principalement dans la vie d'un poète est le malheur, la souffrance.
Mis-a-part son recueil : La Bonne chanson écrit en 1870, tout les recueil de Verlaine sont inspiré de sessouffrances. Son inspiration lui vient seulement lorsqu'il souffre,qu'il est triste ou malheureux. Comme par exemple, dans son poème « Ecoutez la chanson bien douce... » où Verlaine tente une réconciliation avec son épouse.
Guillaume Apollinaire qui souffre en prison compense sont mal en écrivant « A la Santé ». Son inspiration lui vient de sa solitude,de son mal-être.
Il en est de même pourVictor Hugo dans son poème « Demain,dès l'Aube... »,tiré de son recueil les Contemplations, Hugo fait exprime son mal en rapport à la mort de sa fille.
Beaucoup de poème son inspirés de la souffrance du poète. C'est ce que Paul Verlaine nous explique dans « Image d'un Sou ». Il nous donne la recette de ses « magies ».Il dit que pour les confectionner, il besoin d'un filtra qu'il obtient de ces« douleurs douces ».

Le poète est souvent un être malheureux, mais l'amour n'est pas la seule cause de son désarroi. Il s'agit parfois d'un mal plus abstrait, plus profond : le spleen. C'est un état d'insatisfaction générale de l'âme, une sensation de vide, d'inachèvement. Au XIXème siècle, de nombreux poètes ressentent un manque essentiel, un besoin d'idéal ou d'ailleurs qu'ils ne peuvent exprimerqu'à travers la poésie. Baudelaire évoque ainsi dans Spleen les "longs ennuis" et "l'Angoisse atroce", qui qualifient son mal-être, son mal de vivre. En plus de ce dégoût du monde, le poète recherche parfois un idéal, un monde meilleur. Baudelaire, dans le poème « Elevation » , exprime ainsi son désir d'ascension vers un idéal qu'il ne peut trouver sur Terre.  Stéphane Mallarmé, dans « Poésies » ,ressent des tourments si profonds que seule la mort lui paraît libératrice : "j'ôterai la pierre et me pendrai". La poésie se fait alors plainte élégiaque.
La poésie permet donc ainsi au poète d'exprimer ses souffrances, que ce soit dans l'amour, le spleen ou la quête de soi-même.

Cependant, la poésie n'est pas centré que sur les souffrances du poète. Elle lui permet de faire un lien entrel'homme et la nature, et de mieux comprendre le monde. Elle se met aussi au service de grandes cause. Quand a la poésie engagée,c'est un outil qui permet au poète d'exprimer ses opinions politique et idéologiques.

Tandis que certains auteurs comme Verlaine refusent que la poésie soit au service d'un engagement et revendiquent "de la musique encore et toujours!", d'autres écrivains se servent dela poésie pour leur militantisme, et mettent la force de l'écriture au service de leurs idées. Cette poésie engagée prend son essor surtout au XIXème siècle chez les Romantiques, après la révolution avec Hugo ou encore Lamartine.
Ainsi, Victor Hugo dénonce Napoléon III dans « Napoléon le Petit » . Il se moque de lui : “petit,petit,petit “ , “le singe” et le montre comme un ogre sanguinaire....
tracking img