Dissertation sur le personnage de gervaise dans l'assommoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1411 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le personnage de roman.

Introduction :
Le roman choisit est « L’assommoir » d’Emile Zola.
Ce roman raconte l’histoire de Gervaise, une jeune provinciale montée à Paris avec ses deux enfants et son amant. A travers son histoire, son ascension puis sa chute sociale, morale et économique, il aborde le rapport entre l’alcool et les hommes au 19ème siècle. Zola dépeint dans son œuvre les ravageset la misère provoqués par l’alcoolisme.
Il fut publié en feuilleton dès 1876 et mis en volume en 1877.
Son auteur Emile Zola (1840-1902) fut journaliste, écrivain, célèbre pour plusieurs de ses romans, riches en descriptions, tels que « Au bonheur des dames », « Germinal ». En 1898 il publiera un article en prenant position sur l’Affaire Dreyfus, attaqué par les antidreyfusards il doits’enfuir en Angleterre. Il meurt asphyxié le 29 septembre 1902. Il est considéré comme le chef de file du naturalisme.

I. Le portrait physique et moral du personnage.
Le personnage principal de « L’Assommoir » se nomme Gervaise Macquart, la jeune fille vient de Provence, elle arrive à Paris, accompagnée de son amant Auguste Lantier et de ses deux enfants, Etienne et Claude.
Le physique et lestraits moraux du personnage évoluent en même temps que sa situation sociale. Ses caractéristiques morales sont : sa bonté envers les autres, qu’elle conservera tout au long de son histoire [exemples : Elle aide à plusieurs reprises le père Bru, même lorsqu’elle est plongée dans la misère. «Le vrai était qu'elle restait obligeante et secourable au point de faire entrer les pauvres quand elle lesvoyait grelotter dehors» « […] elle se dérangeait à chaque instant, pour soigner le père Bru et lui passer quelque chose de délicat dans son assiette. »  . Elle prend pitié de Lali, sa petite voisine, elle tente même de s’interposer entre elle et son père. Et prend en charge maman Coupeau quand aucun de ses enfants ne daignent s’occuper d’elle.] et son respect des convenances, une espèce de pureté,une envie de bien faire [exemple : Elle refuse les avances de Goujet malgré son attirance pour lui «Elle goûtait une grande joie à être aimée ainsi, pareillement à une sainte vierge» « […] elle rougissait comme une jeune fille, avec une fleure de pudeur.»] qu’elle conserve jusqu’au moment où elle sombre dans une misère et une paresse totale, où elle perd même son respect pour elle-même.
Durantune première partie du roman, lorsqu’elle n’a pas encore sombré dans cette paresse et cette misère, elle a l’ambition d’une vie simple et heureuse [son idéal : « travailler tranquille, manger toujours du pain, ne pas être battue et mourir dans son lit »] et se montre très énergique [Lors de son accouchement par exemple « Si elle accouchait, n’est ce pas? Ce n’était point une raison pour laisserCoupeau sans manger. », ou ses efforts dans le monde du travail pour posséder une boutique].
Au début du roman, Gervaise est âgée de 22ans, elle est grande, blonde et fine. Elle boite légèrement, ce qui lui vaudra le surnom de la « banban » [« Gervaise n’avait que vingt-deux ans. Elle était grande, un peu mince, avec des traits fins, déjà tirés par les rudesses de sa vie. » « Elle(Gervaise) a raison,après tout, la blonde […] » « elle boitait un peu »] Au fur et à mesure du roman, sa corpulence deviendra de plus en plus importante, au départ ce nouveau physique ne déplait pas aux hommes et provoque la jalousie des autres car il démontre qu’elle peut se permettre de bien manger. Mais continuant de grossir, elle va très vite devenir repoussante [exemples : « Gervaise, énorme, tassée sur lescoudes […] » « Elle grossissait toujours […] et sa jambe se tortillait si fort […] » « Brusquement elle aperçut son ombre par terre. […] une ombre énorme, trapue, grotesque tant elle était ronde. »]

II. L’environnement.
-Dans un premier temps, Gervaise est installée avec Lantier à « L’hôtel Boncoeur » qui se situe boulevard de la Chapelle. Une fois que Lantier l’aura abandonnée et qu’elle...
tracking img