Dissertation sur le theatre et la representation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1317 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Objet d'étude : théâtre et représentation

Dissertation sur le théâtre

Le théâtre peut se définir comme un art qui consiste à créer l'illusion de la réalité, par le biais de l'artifice : décors, costumes, lumières, etc ... le jeu des acteurs est primordial pour maintenir l'illusion, « le temps de la représentation ». Tout est mis en ' uvre, par la cohérence du jeu, de l'intrigue, de lapsychologie des personnages, pour créer « le vraisemblable » qui la condition « sin qua non » depuis Aristote, qui explique la notion dans sa Poétique, de l'illusion. Mais le vraisemblable doit-il nécessairement être vrai ? Autrement dit, les acteurs doivent-ils se comporter comme dans la vie pour donner cohérence à une représentation ? Nous verrons que le naturel peut servir le vraisemblable, quin'est pourtant pas indispensable, car l'artifice, essence même du théâtre, suffit amplement pour créer l'illusion.

Dans un premier temps, le naturel est au service de l'illusion théâtrale. En effet, le jeu des acteurs, lorsqu'il annule la distance entre le personnage et la personne, peut servir l'illusion. Il y a alors une confusion entre lieu de la représentation et réalité. Cette perte derepère, pour le spectateur, génère l'illusion.
Ainsi, il y a confusion entre le personnage et la personne. En effet, les acteurs jouent « avec naturel » en se servant de leur expérience émotionnelle pour jouer. Ils s'inspirent donc directement du vécu comme le veut la méthode américaine « actors studio » ou encore la méthode de Stanislavski, metteur en scène russe, qui suggérait à ses élèves derevivre sur scène une situation déjà vécue, tel que le deuil ou le premier amour, par exemple. C'est ce qui prône déjà chez Diderot, un jeu naturel dans Les Bijoux indiscrets en 1748, au nom de la vraisemblance. Un bon acteur serait donc celui qui transforme le personnage en personne réelle.
Le théâtre joue sur l'identification entre le spectateur et l'acteur. Effectivement, au premier abord, ce quiemporte l'adhésion du spectateur, est ce qui copie la réalité. Les acteurs interprètent des sentiments et des passions universelles qui ont déjà été éprouvés par le spectateur comme dans le lamento du jardinier d'Electre de Giraudoux où le jardinier exprime une série de sentiments tout à faits plausibles et humains liés à l'abandon, ce qui le rend proche du spectateur, proximité que l'on retrouvedans toute tragédie. Les analyses de Racine sur la passion amoureuse et ses tourments dans Phèdre par exemple, sont émouvantes par l'acuité de l'auteur. Un bon acteur retranscrit donc fidèlement la complexité du psychisme.
Le théâtre, pour créer l'illusion, joue avec la mise en scène de conflits et de problématiques réels. L'illusion vient aussi du fait que le théâtre expose des problématiquessociales ou politiques inspirées directement du réel. L'acteur met alors son jeu au service des conflits, inhérents aux hommes : Agammemnon semble déchirer, dans l'Iphigénie de Racine, entre le pouvoir et le c' ur ou entre devoir d'état et amour de sa fille. Même si la noblesse du dilemme et le registre poétique du langage utilisé éloignent le spectateur du personnage, l'acteur doit retranscrirel'humanité du roi. Humanité criante chez Ionesco, dans le Roi se meurt, qui fait du roi un double du spectateur, confronté à l'illusion du pouvoir, à l'évidence de la mort. Face aux grands problèmes qui secouent de tout temps les sociétés humaines, les personnages et les acteurs se comportent donc souvent « comme dans la vie ».
L'illusion de la réalité est donc possible quand les acteurs imitent leréel, par leur jeu, la cohérence psychologique des personnages qu'ils incarnent et par le réalisme des débats qu'ils soulèvent. Pourtant, il est naïf de croire que seule l'imitation du réel créer l'illusion : le théâtre utilise également l'artifice pour créer cette illusion. Il ne sert plus alors le vraie, mais la vraisemblance.

Ainsi, dans un second temps, l'artifice est au service du...
tracking img