Dissertation sur les rapports homme-femme au théâtre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1071 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A partir du 17e siècle l’un des thèmes les plus importants de la comédie est le rapport entre les hommes et les femmes. On les retrouves dans presque toutes les comédies de cette époque. Les pièces de théâtre mettent elle en scène des relations entre les hommes et les femmes difficiles ? Les hommes et les femmes ne sont-ils pas faits uniquement pour s’entendre ? En effet leurs relations sontsouvent difficiles mais ces relations ne peuvent elles pas être harmonieuses ?

A l’époque, presque tous les mariages étaient organisés par les pères des deux futurs époux ou par l’un des hommes de la famille. On retrouve cette situation dans de nombreuses pièces de théâtre, par exemple dans « On ne badine pas avec l’amour » écrit par Alfred de Musset ou encore dans «Le jeu de l’amour et duhasard » de Marivaux. Dans ces deux pièces on assiste à une organisation très bien gérée par l’homme de la famille. En effet la plupart du temps le mariage organisé a des avantages mais dans plusieurs cas il complique les relations entre les deux futurs époux. Souvent il a tendance à éloigner les deux promis qui ne veulent pas de ce mariage, c’est le cas dans la pièce citée ci-dessus de Musset.Cependant les relations homme-femme peuvent être difficiles lorsque ces deux êtres sont confrontés à l’amour.
On peut se rendre compte que la plupart du temps lorsque les hommes et les femmes sont confrontés à l’amour leurs rapports sont complexes. La présence de l’amour les mets mal à l’aise car ils n’échangent peut être pas les même sentiments, ils ne se parlent pas ou peu et ont souvent des rapportsconflictuels. Dans « On ne badine pas avec l’amour » de Musset les deux personnages Perdican et Camille, très proche lors de leur enfance, ne se parle presque plus depuis que Perdican en est tombé amoureux. Leur relation n’aurait elle pas été différente sans la présence de l’amour ? La dernière raison pour laquelle les rapports homme-femme restent compliqués, est le mépris de certains hommesface aux femmes.
En effet on peut remarquer ce mépris dans quelques pièces où les hommes se sentent supérieurs aux femmes, c’est le cas dans l’œuvre de Molière, « Dom Juan ». Le personnage principal traite les femmes comme des trophées de sa séduction, il promet à de nombreuses femmes de les épousées sans vraiment exécuter cette promesse. Mais le mépris des hommes ne se traduit pas que par laséduction mais aussi lorsque ils manipulent des femmes lorsqu’ils sont au plus bas. C’est le cas dans une autre pièce de Molière, « L’école des femmes », Arnolphe qui est hanté par la peur d’être trompé par une femme, a pour projet d’épouser sa pupille Agnès élevée dans l’ignorance. Il pense qu’elle l’épousera et ne lui fera jamais faux-bon, malheureusement pour lui la belle ne l’aime pas. Ces troisraisons expliquent que les relations entre les hommes et les femmes peuvent être compliquées mais elles sont souvent harmonieuses.

En effet cette relation peut être très harmonieuse lors du rapport père-fille lorsque ceux-ci se font confiance. La pièce du « Jeu de l’amour et du hasard » de Marivaux laisse sous-entendre une relation entre Mr Orgon et Silvia fusionnelle. Silvia fait confiance à sonpère et lui organise un mariage en lui cachant le fait que son futur époux sera déguisé. Il lui laisse carte blanche pour qu’elle se rende compte elle même des sentiments qu’elle éprouve. Sans cette complicité Silvia n’aurait peut être pas apprécié Dorante autant qu’après cette expérience. Cette relation est l’une des preuves que les relations entre les hommes et les femmes peuvent êtreharmonieuse, mais elle peut l’être lors de l’enfance des deux personnes.
Durant l’enfance les rapports entre les filles et les garçons sont très forts. Lorsque l’on est enfants on ne soucie de rien et on profite de tout, on se comprend très facilement. Dans la pièce de Musset, Perdican et Camille étaient très proche lors de l’enfance, ils partageaient tout : ils sortaient dans les bois et allaient jouer...
tracking img