Dissertation sur ronsard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (783 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation sur Ronsard

Au cours de la Renaissance française, un nouveau courant de pensée se développe : l’humanisme. Prônant l’équilibre et le savoir, les écrivains humanistes redonnentl’importance aux plaisirs, rappelant ainsi les principes épicuriens selon lesquels il faut savoir profiter du moment présent. Pierre de Ronsard, écrivain de la Pléiade, reprend le thème du Carpe diem d’Horacedans « Je vous envoie un bouquet… », tiré de ses Amours. Il sera question, dans cette analyse, des différentes articulations du poème, soit celles présentant les thèmes de la beauté, du temps et duCarpe diem. (102 mots)

Le premier thème du texte est celui de la beauté. Un lexique important renvoie effectivement à ce thème, qu’il soit dénoté, « beauté » (v. 6), ou connoté, « bouquet » (v. 1),« fleurs épanies » (v. 2), « fleuries » (v. 6) et « fleurs » (v. 8). Cependant, ce lexique est, surtout en fin de strophe, accompagné de notion de temps, « demain » (v. 4), « en peu de temps » et« soudain » (v. 8), et de dépérissement, « Chutes à terre » (v. 4), « flétries » (v. 7) et « périront » (v. 8). Il est ainsi possible de conclure que la beauté est menacée et que le temps la fera périr. Lafigure de style de l’antithèse donne la même impression. « Épanies » (v. 2) s’oppose directement à « Chutes à terre » (v. 4) et « fleuries » (v. 6), à « flétries » (v. 7). On met ainsi l’accent sur lafragilité de la beauté et la rapidité du vieillissement. La dernière antithèse est d’autant plus importante que, en plus d’être en fin de vers, elle est formée de termes associés par la rime, ce quiréunit le passé et l’avenir proche de la beauté, soit le dépérissement. Ainsi, le poète a mis en valeur la beauté, mais surtout la vulnérabilité de la beauté. (158 mots)

Ronsard se consacre ensuite authème du temps. Le terme est d’ailleurs utilisé dès le début du premier tercet et à trois reprises dans les deux premiers vers de celui-ci. En liant ceci aux expressions « s’en va » (v. 9 et...
tracking img