Dissertation sur l'individualisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (621 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La lecture du roman de Dai Sijie apporte beaucoup, tant sur le plan de la morale et des valeurs véhiculées que sur le plan de la réflexion. En effet, il est de multiples points dans l’œuvre de « lapetite tailleuse chinoise » sur lesquels nous pouvons longuement nous attardez. Cependant, la lecture d’un passage particulier suscita en moi beaucoup d’attention.
« Mais Jean-Christophe, avec sonindividualisme acharné, sans aucune mesquinerie, fut pour moi une révélation salutaire. Sans lui je ne serais pas parvenu à comprendre la splendeur et l'ampleur de l'individualisme (...) Ma pauvre têteéduquée ignorait qu'on puisse lutter seul contre le monde entier. » Ce passage nous montre à quel point Mâ fut fasciné par ces nouvelles connaissances que la lecture lui apportait.  L’individualisme enest un exemple phare.

Tout d’abord, qu’est ce que l’individualisme ? La définition peut paraître simple en elle-même mais bien au contraire, ce terme présente de nombreuses ambiguïtés comme lesouligne clairement Pascal Bruckner dans la tentation de l’innocence « Comment ne pas voir en effet que la victoire de l’individualisme sur la société est une victoire ambiguë et que les libertésaccordées au premier – libertés d’opinions, de conscience, de choix, d’action – sont un cadeau empoisonné et la contrepartie d’un terrible commandement » C’est une conception politique, sociale ou morale quiprône les droits et les intérêts de l’individu par rapport à celle du groupe. A l’instar des institutions telles la famille, … l’autonomie individuelle est favorisée. L’individualisme s’oppose auxdevoirs de l’individu vis-à-vis d’une collectivité.

En effet, l’individualisme présente généralement un aspect néfaste. Nous vivons dans un monde en pleine crise de l’identité. L’individualisme estomniprésent. L’homme cerné par sa solitude tente d’y échapper solitairement à travers la société de consommation, de plaisirs éphémères et de rêves. Une fois encore Pascal Bruckner l’exprime...
tracking img