Dissertation sur l'oeuvre de flaubert: mme bovary

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1362 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Mme Bovary est considéré comme le chef d'oeuvre du roman réaliste français du XIXème siècle. Le terme de réalisme était, au départ, utilisé à propos de la peinture et du courant artistique qui se développait. Ces peintres surent briser les conventions en s'appliquant à peindre des sujets quotidiens, montrant la réalité telle qu'elle était. C'est donc dans ce contexte qu'émerge ce courantlittéraire qu'est le réalisme représentant le réel avec un souci de vérité, parfois jusque dans ce qu'il peut avoir de trivial. Il ne s'agit plus de masquer, de dépeindre avec complaisance un monde idéalisé mais bel et bien de présenter de façon clinique une vison non objective du monde. C'est pourquoi certains dirent même que les écrivains réalistes transformèrent ''la réalité vulgaire en oeuvre d'art''.L'étude du réalisme de Flaubert, jugeant son oeuvre de ''livre sur rien'', nous amènera à mettre en lumière la dénonciation des illusions romantiques de son époque et ainsi d'y déceler tout son art et son style.

Le roman a toujours visé à décrire avec fidélité les réalités de son temps – Le père goriot de Balzac, L'Assomoir d'Emile Zola ou encore Bel Ami de Maupassant peuvent être qualifiésde réalistes. Flaubert, donc, comme beaucoup d'écrivains de son époque, à l'image de Balzac qui en est un des précurseurs, celui-ci se distinguant en s'attachant à livrer une description minutieuse du réel, se veut avant tout un simple rapporteur de la vérité. En effet, le sujet de Mme Bovary est inspiré d'un fait divers: dans une petite ville proche de Rouen une femme de médecin s'ennuie. Elle letrompera, puis après s'être endétée, se suicidera laissant celui-ci seul avec une petite fille; il se suicidera également. Son intrigue prend donc naissance dans un fait réel laquelle trouvera sous sa plume un formidable écho.
Le roman flaubertien est une réussite réaliste par de nombreuses descriptions tournant toutes -de cette façon tout le roman- autour de l'échec, la bêtise et ladésillusion. Il se déploie tel un tableau où chaque détail, chaque objets chaque décor qui nous sont donnés à voir préfigurent et renferment de façon précise le destin de chaque personnage et l'essence même de l'intrigue.
Ainsi, de la rencontre entre Emma et Charles (partie I, chapitre 3) où (des mouches se noient, le soleil éclaire ''des cendres froides'' et donc) finalement rien ne se passe; à la scèneclé de la vie d'Emma: le bal des Vaubyessard où celle-ci s'initie avec éblouissement au grand monde finissant par considérer le sien comme très lointain, évanoui et presque entièrement irréel; chaque description renferment la signification et de nombreux indices quant à la suite de l'intrigue. De plus, au fur et à mesure du roman, les objets prennent une place considérable, en effet ils relèvent del'exercice de style où sont également inscrits le destin et le caractère des personnages – pour ne citer que la casquette véritable métonymie de Charles,le curé de plâtre symbole de l'histoire dramatique du couple ou encore la fenêtre où Emma s'épanchera souvent ; semblable à l'ouverture et l'échappatoire dont elle rêve. Tout ces détails cachent en réalité une remarquable précision documentaire.De manière nouvelle, certains épisodes du roman acquièrent une valeur sociologique: le mariage d'Emma par exemple renseignant le lecteur sur le déroulement d'une noce paysanne au 19eme siècle. Flaubert a ainsi réuni diverses informations géographiques, médicales qu'il lui permettra d'intégrer par la suite sa trame romanesque. A l'exemple de la scène des comices agricoles (partie III, chapitre 8)nous plongeant dans le quotidien paysan type ou encore les épisodes médicaux tels le pied bot ou le suicide d'Emma qui recèlent de précisons scientifiques rendant de ce fait les situations pleines de vérite. L'auteur se veut ainsi le plus neutre possible refusant donc toute intrusion du narrateur dans le récit. Ce principe trouvera son accomplissement dans le roman expérimental de Zola....
tracking img