Dissertation , un livre doit etre la hache qui brise la mer gelée en nous

Pages: 2 (432 mots) Publié le: 9 février 2012
Dissertation française.

Franz Kafka « Un livre doit-être la hache qui brise la mer gelée en nous »

Un livre nous permet d’ouvrir les yeux, d’éclaircir nos pensées et d’apprendre. L’écritureest un moyen de communication qui existe depuis des millénaires. Elle ne cesse de s’améliorer au fil des années. Tout a commencé par des dessins dans des cavernes pour en arriver aux livres qui sontdevenus un moyen d’instruire les générations futures mais aussi un moyen de garder une trace du passé. La bible par exemple a été écrite il y a 20 siècles et reste de nos jours l’un des livres lesplus vendus. Kafka étant un auteur du 20ième siècles s‘inspire du réalisme de Flaubert. S’inspirant de descriptions réalistes et imagées, il est considéré comme un précurseur du surréalisme, qui dit quele livre est une découverte de soi-même. Sur certains points je suis d’accord avec lui mais sur d’autres, moins.

D’abord, le livre nous apprend des choses méconnues, il nous fait parfois réfléchiren effet lire c’est s’instruire. En lisant on peut approfondir ses connaissances. En effet les étudiants étudient leur livre de cours. Dans la vie quotidiennes on peut en avoir besoins de se savoirla. Lire un livre c’est étendre notre savoir , on pose de nouvelle limite a notre intelligence on réfléchit plus. Parfois on agrandi notre imagination soit lire c’est essentiel afin d’en savoir pluset d’aller vers de nouveaux horizons.

Ensuite, Lire change notre manière de penser, quand on lis un livre sur les attentats de 2001 ont peu avoir un sentiment de racisme et avoir de la peine pourles gens décédés et même de vouloir les venger. Alors que quand on lit un livre écrit par un écrivain africain qui explique la vie qu’ils ont , une vie de misère… On aura tendance a les aidés via lesaides internationales comme l’Unicef. Donc un livre peut nous changer en fonction de ce qu’il raconte.

Néanmoins, on peut aussi lire pour le plaisir. Lire peut aussi nous faire ressentir des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Kafka "la hache qui brise la mer gelée en nous"
  • La littérature: un coup de hache dans la mer gelée qui est en nous
  • Hache gélée
  • « On ne devrait lire que des livres qui vous mordent et vous piquent. si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un...
  • Un livre de désespoir doit être desespéré dans sa forme même
  • Un livre désespéré doit être désespéré dans sa forme même
  • Dissertation : un héros de roman doit il être moral ?
  • Dissertation « le poète doit être un professeur d’espérance » (jean giono)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !