Dissertation : un personnage de roman doit il réussir pour exister ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1081 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Au cours du temps, les personnages de roman ont beaucoup évolué. Ils sont passés de personnages mythologiques, chevaleresques, véritables héros à des personnages ordinaires qui jouent le rôle principal de l'histoire. Les premiers, sont dotés de vertus exceptionnelles. Les seconds accomplissent de moins en moins d'actions spectaculaires et leurs capacités sont plus proches de celles d'un êtrehumain. A partir de là, les écrivains créent tout un éventail d'individus qui peuvent être faibles et ne posséder aucun don particulier. Nous nous demanderons alors si ces personnages sans éclat peuvent exister sans nécessairement réussir ?
Dans un premier temps nous étudierons les spécificités, le rôle et le but d'un héros traditionnel qui atteint sa quête puis celles d'un personnage ordinaire quiparfois, malgré sa médiocrité, son échec obtient la considération du lecteur.

La réussite d'un personnage est liée à des caractéristiques particulières qui s'inscrivent dans une époque. Elle sera d'autant plus forte que le lecteur pourra s'identifier à ces "êtres de papier". Quant ils sont vainqueurs ils représentent une facette idéalisée de l'humain, puissant et invincible. C'estparticulièrement vrai dans l'Antiquité. Ainsi, avec les épopées les auteurs racontent des aventures étonnantes de héros légendaires. Ces derniers ont des qualités hors du commun et combattent pour de nobles causes. Ces personnages mythiques illustrent des valeurs telles que la bravoure, la ruse, la force, l'intelligence. Un des plus célèbres est Ulysse. Dans l'Iliade et Odyssée, Homère met en valeur lesqualités surhumaines de son héros. Partant victorieux de la guerre de Troie, Ulysse a un statut de conquérant. Au cours de son voyage il rencontre de nombreux obstacles qu’il surmonte avec courage, détermination, esprit et habileté pour revenir vainqueur dans l'île d'Ithaque.
De même que les mythes, les légendes du Moyen-âge offrent un genre littéraire où l'esprit chevaleresque, la courtoisie,le courage et le sens de l'honneur prédominent. Les héros sont chargés d'une quête. Pour l'atteindre ils doivent faire preuve de vaillance comme le roi Arthur ou les Chevaliers de la table Ronde. On retrouve de tels héros dans les romans de cape et d'épée entre le XVe et le XVIIIe siècle, ou les écrivains font une place importante aux rebondissements, au suspense, aux duels et à l'escrime. Dansles trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, D'Artagnan et ses fidèles compagnons mettent leurs vies au service du roi et de la reine, déjouent les manœuvres de Richelieu et les complots. Ces romans font rêver le lecteur à travers des personnages extraordinaires.
A cause du contexte historique, la notion de réussite va évoluer et modifier le statut du héros. Ainsi dans Robinson Crusoé deDefoe, le personnage ne doit sa réussite qu'à sa persévérance, il lutte pour sa survie dans une nature hostile.
Dans un autre registre on trouve des personnages aux mêmes qualités comme le pianiste de Wladyslaw Szpilman dont le héros échappe à la rafle du ghetto de Varsovie et est sauvé par un officier allemand qui admire sa virtuosité.
Dans tous ces romans le dénouement est heureux et met laplupart du temps en valeur la force, le dévouement, le courage de ses protagonistes.

Cependant, avec les mouvements réaliste et naturaliste du XIX siècle, on a vu apparaître de plus en plus d'individus médiocres. Certains atteignent leur but comme Georges Duroy dans Bel Ami de Maupassant qui accède à la réussite professionnelle par des procédés vils et utilise ses nombreuses liaisonssentimentales pour se hisser au plus haut de l'échelle sociale. D'autres individus vont échouer comme le héros du roman le Rouge et le Noir de Stendal. Julien Sorel qui voulait faire une grande carrière ecclésiastique ou militaire, se marier, ne réalise aucun de ses rêves. Il finit décapité après avoir été accusé d'homicide. Son orgueil, ses calculs, ses ambitions sociales et amoureuses l'ont mené à sa...
tracking img