Dissertation: vous vous demanderez si la poésie nous éloigne du réel ou nous fait mieux percevoir la réalité.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1987 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation

Sujet : Vous vous demanderez si la poésie nous éloigne du réel ou nous fait mieux percevoir
la réalité.

De tous temps l’Homme s’est confronté à diverses difficultés pour définir la poésie, un art dont les définitions sont contradictoires, notamment quant au rapport de la poésie avec la réalité. Pour certains comme Rimbaud, la poésie s’en éloigne, et pour d’autres ellepermet de s’en rapprocher. Les opinions sont controversées.
On peut ainsi poser la problématique suivante : quels liens la poésie entretient-elle avec le réel ?
On s’interrogera ainsi tout d’abord sur le fait que, la poésie permet à l’auteur comme au lecteur, d’échapper à la réalité par l’intermédiaire d’étonnantes prouesses du langage et de l’imagination, puis qu’au contraire elle ne s’en écartepas forcément ; mieux : elle la dévoile et en perce les mystères.

I. La poésie nous éloigne de la réalité
A) De par sa nature et celle du poète

La poésie est un art complexe, qui évoque le monde du rêve, de l’émotion et de l’indicible, de ce qui nous touche de façon ésotérique, dont nous n’avons pas de connaissance claire. La réalité semble étrangère aux thèmes traités par la poésie,qui sont par ailleurs très souvent irrationnels, à savoir la mélancolie, le rêve, l’idéal, le mysticisme, la grandeur, la beauté, le désir d’évasion vers des destinations exotiques, parfois réelles mais inaccessibles, ou vers un monde de beauté idéale.
L’image du poète lui-même va dans le même sens à travers le fait que dire que quelqu’un est un « poète » le désigne comme un rêveur, qui n’a pas lespieds sur terre, pas de sens pratique. Charles Cros, dans son « Sonnet », fait dresse son autoportrait en un individu décalé : « Moi je vis la vie à côté, Pleurant alors que c’est la fête… ».

B) De quelle réalité nous éloigne-t-elle ?

Certains disent que la poésie tend à s’éloigner d’un lieu bien réel qui n’apporte que tristesse. Prenons l’exemple type de la poésie de l’exil, de lanostalgie, utilisée notamment par Du Bellay, se sentant comme un étranger dans la Rome antique et regrette sa Touraine natale : « Heureux qui comme Ulysse… », ou encore Senghor, témoignant la tristesse d’un Africain qui, en France, se souvient de la véhémence de son pays dans « Jardins de France ».
La poésie éloigne également la plupart du temps l’auteur d’une situation personnelle douloureuse, en ladisant et en la sublimant comme le faisaient ces auteurs :
- « Poèmes à Lou » d’Apollinaire, dans lesquels celui-ci évoque un amour malheureux.
- « Notre vie » d’Eluard, dans lequel ce dernier évoque la perte d’un être cher.
- « La cloche fêlée » de Baudelaire, où l’auteur exprime ses doutes sur ses talents de créateur.
La poésie nous éloigne enfin d’un monde hostile, de la nature et de lacondition humaine qui provoque la crainte, le rejet du poète. En effet les poètes s’adonnent à exprimer leur éloignement du monde et de sa réalité malsaine, des vices des hommes et leur aspiration à justement le quitter. Les poèmes tirés du recueil Les Fleurs du Mal de Baudelaire est sont le meilleur exemple. Il y exprime une évasion hors du monde plus ou moins mal ressentie :
- sur un modeserein dans « Invitation au voyage »
- sur un mode sensuel dans « Parfum érotique »
- sur le mode philosophique dans « Elévation »

C) Comment la poésie nous éloigne-t-elle de la réalité ?

Diverses façons nous permettent de répondre à cette question.
Tout d’abord par l’évocation et la résurrection poétique d’autres mondes, d’autres époques, de façon à fuir une réalité qui dégoute, que lepoète méprise. Par exemple dans les Poèmes Barbares de Leconte de Lisle où sont évoquées les civilisations antiques et barbares. En somme, remplacer une réalité abominée par une autre selon son cœur…
Ensuite par la recréation d’un monde ou la création d’un monde nouveau pour fuir la logique de la réalité. Car la poésie a le pouvoir de s’échapper de la réalité par le simple fait qu’elle peut...
tracking img