Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2432 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
* peur : Sentiment de crainte éprouvé en présence ou à la pensée d'un danger, réel ou supposé, d'une menace (souvent dans avoir, faire peur) ; cette émotion éprouvée dans certaines situations : Trembler de peur. Appréhension, crainte devant un danger, qui pousse à fuir ou à éviter cette situation : La peur du ridicule. Crainte que quelque chose, considéré comme dangereux, pénible ou regrettable,se produise (surtout dans avoir peur) : Les médecins ont peur qu'il s'agisse d'une pneumonie.
* technique : Du grec "tecknè", "art, métier". Procédés de travail ou de production qui supposent un savoir-faire. La technique désigne aussi les applications de la science proprement dite.

Introduction :
Le progrès technique et scientifique consiste en l'acquisition d'aptitudes et deconnaissances nouvelles qui dépassent celles qui les précèdent. Le progrès est une amélioration, une évolution positive des techniques et des sciences dont l'homme est l'instigateur. Dans le domaine des sciences et de la technique, le progrès résulte souvent de découvertes, qui parfois se révèlent imprévisibles et surprenantes. Le progrès, parce qu'il s'enracine dans un mystère inhérent, peut alors parfoisfaire peur. « Qu'allons-nous découvrir ? » Peuvent s'interroger les chercheurs du fond de leurs laboratoires. Le progrès, en tant que dépassement, nous confronte à l'incertitude de nos acquis et à la fragilité de notre connaissance. Faut-il pour autant être effrayé par le progrès scientifique et technique ? Si l'on s'en tient à la définition stricte et nominale du progrès, il ne peut être qu'unbienfait, toutefois, dès lors qu'on l'inscrit dans un rapport avec le monde, sa relativité peut le rendre menaçant. Pourtant, nous verrons que la peur du progrès s'avère plus à craindre que le progrès lui-même, dans lequel il faut garder espoir.
1ère partie : Le progrès en soi est positif.
- Le progrès a d'emblée une connotation positive, en tant qu'il se donne comme amélioration. Il signifiel'évolution positive, le développement, la croissance, appliqué ici aux techniques et aux sciences. Le progrès technique et scientifique s'illustre dans les nouvelles découvertes, des techniques toujours plus performantes. Dans cette acception, le progrès suscite alors non pas la peur, mais l'espoir.
- En fait, ce dont on peut avoir peur dans le progrès, c'est du changement qu'il implique. Platon amontré à travers l'allégorie de la caverne dans le livre XII de La République, que les hommes préféraient rester dans le confort de leur croyances plutôt que d'être éblouis par la vérité qu'on les obligerait à contempler. Cette illustration montre que l'homme a peur de voir ces croyances anéanties, quand bien même on lui montre la vérité. Le progrès scientifique et technique risque de la même manièrede mettre à mal ce qu'on tenait pour vrai en affirmant de nouvelles thèses, et changer ainsi une certaine vision du monde chez les individus, qui sont déstabilisés. Platon met en garde contre cette attitude renfermée qui consiste à se satisfaire des opinions que l'on s'est approprié au détriment de la vérité. Il ne faut donc pas avoir peur d'être « secoué » dans ses certitudes, donc ne pascraindre le progrès, car il est porteur de vérité, et nous élève.
On ne doit donc en aucun cas avoir peur du progrès, mais il est humain de redouter le bouleversement qu'il va produire et la difficulté que l'on risque d'avoir à l'accepter. En effet, Galilée n'a pas réussi à faire admettre par l'opinion publique, comme Copernic avant lui, que la terre tourne autour du soleil et qu'elle n'est pas lecentre de l'univers, car cette découverte opérait une véritable révolution dans la vision ethnocentriste des hommes du 16ème siècle. Pour progresser, il faut donc accepter d'être perturbé et de remettre en cause ces certitudes donc ne pas avoir peur du changement.
2ème partie : Mais le danger réside dans l'utilisation que l'on fait du progrès technique et scientifique.
- « Science sans conscience...
tracking img