Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2990 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SUJET :
Dans un article consacré à D’Annunzio paru dans la revue « Le Mercure de France en 1893, Remy de Gourmont s’exclame :
« Le roman est un poème ; tout roman qui n’est pas un poème n’existe pas »

PROBLEMATIQUE :
La subordination absolue et nécessaire du roman au poème, que nous propose Remy de Gourmont, n’implique-t-elle pas la conception que seule la ‘poétisation’ de la proseromanesque propulse le texte au rang de création artistique ?

PLAN DETAILLE:
Introduction

A/ Explication de la position de Gourmont

1- La négation du naturalisme (Mallarmé)
2- Le poème comme esthétique du roman (Aristote)
3- Le roman incarne la confusion des genres en assumant les fonctions de la poésie (Butor)

B/ Limites de la position

1- Y-a-t-il une écriturepoétique ? (Barthes)
2- Le roman : genre protéiforme (Bakhtine)
3- Genre et registre (Jakobson/Genette :Frontières du récit/Macé)

C/ Où se situe l’existence de l’œuvre ?

1- L’exclusion générique du récit dans l’acte poétique participe à la ségrégation du poème (Combe)
2- Le récit poétique (Tardié et Genette : Langage poétique/poétique du langage)
3- Combler l’horizond’attente : la compétence du lecteur (Jauss/Macé/J.M Schaeffer)
Conclusion & dépassement : un texte littéraire romanesque, poétique, théâtral ou non, naît d’une émotion. Il ne doit rien viser d’autre qu’à en créer. (Eluard)

Dans le dernier quart du XIX° siècle, écrivains et artistes cherchent à découvrir des correspondances secrètes entre la Nature et l’Homme. Il s’agit de créer un art pur etexigeant où le symbole permet le passage du monde matériel au monde des idées. Fruit de cet idéal, le symbolisme fait triompher le rêve et la suggestion. Dans cette nouvelle mouvance de libération langagière, essentiellement tournée vers la poésie, Remy de Gourmont déclare à propos d’un article qu’il consacre à l’écrivain italien D’Annunzio : « le roman est un poème ; tout roman qui n’est pas un poèmen’existe pas. ». Il s’agit d’une définition quelque peu « rhétorique » du roman par deux arguments forts, l’un sous forme d’une affirmation « le roman est… », l’autre sous forme d’une double négation « tout roman qui n’est pas […], n’ […] pas). La pause intermédiaire entre les deux, marquée par le point virgule, place en miroir le roman et le poème ; la comparaison ainsi habilement exposéepermet au poème de représenter de façon plus concrète, plus explicite, plus sensible le roman. Ce rapport spéculaire entraîne une dépendance du roman à l’égard du poème d’où la conséquence que « tout roman qui n’est pas un poème n’existe pas. », aliénant ainsi l’essence romanesque à la poésie.
Pourtant, Michel Butor dans ses Essais pour le roman, affirmera : « on emploie souvent le même mot pourdésigner poète et romancier, mais en France, la tradition scolaire, […], divise la littérature en un certain nombre de genres bien séparés, le roman et la poésie constituant ce qu’il y a de plus opposé à l’intérieur de ce domaine. » Alors, que penser de la subordination absolue et nécessaire que nous propose l’auteur de Sixtine ? Il faut donc nous interroger sur son implication directe, à savoir si la‘poétisation’ de la prose romanesque est l’unique condition qui propulse le texte au rang de création artistique ? C’est peut-être là que réside le problème essentiel que pose cette définition du roman.
Il s’agira d’expliciter la position de Gourmont en l’inscrivant tout d’abord historiquement dans une négation du naturalisme, puis en établissant le poème comme nouvelle esthétique du roman et enfin,montrer que le roman doit incarner la confusion des genres.
Cependant, cet idéal littéraire n’est pas sans soulever des difficultés notamment en ce qui concerne l’ écriture poétique. Le roman n’est-il pas le genre protéiforme par excellence ? Remy de Gourmont n’assimile-t-il pas abusivement genres et registres ?
Ainsi, nous pourrons finalement nous demander où s’établit l’existence de...
tracking img