Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (304 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Faut-il préférer la révolte a la résignation ?

Cette question pourrait se traduire par « La révolte vaut-elle plus que la résignation? », par conséquent, que faudrait-ilchoisir? Se révolter ou se résigner?
« Faut-il » se traduit comme un sens moral, comme « Est-il-nécessaire de, efficace de.. » : Le terme signifie « A-t-on le devoir oul'obligation? »
Préférer, c'est choisir une chose plutôt qu'une autre, trouver une chose plus importante par rapport a d'autre. Une préférence est fondée sur des raisons, mais ellepeut aussi être fondée sur simple question de goût.
La résignation refléte une attitude consistant a accepter sans protester, a renoncer à ce qu'on aurait préférer, a sesoumettre, à se faire une raison. On peut se résigner sans le consentir, contre son gré : dans ce cas, résigner c'est s'incliner, s'abandonner, s'en remettre a quelque chose, maison peut aussi se résigner volontairement, de manière consenti, ceci s'apparente a accepter, a obéir. Volontaire ou contre son gré, la résignation implique indubitablement derenoncer à ce qu'on aurait préféré. Ce résigner, peut être considéré comme un sacrifice.
La révolte, contrairement a la résignation, reflète une action qui consiste a refusé uneautorité, une regle ou une loi, qui le plus souvent amène au conflit. Cette attitude est conséquence d'une situation comportant des contraintes « insupportable » pourl'individu. Se révolter contre une loi, une autorité ou une règle, c'est refuser de se soumettre a elle.

Y a-t-il des raisons de choisir de s'opposer a une loi, une regle, ou uneautorité au lieude s'en remettre a elle, de l'accepter ?
Doit-on lutter contre l'autorité, la loi, la regle qui ne nous conviens pas ? Ou s'en remettre a elle et l'accepter ?
tracking img