Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (369 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : Imaginez la scène dans laquelle Mariane, ayant repris courage, affronte son père, Orgon, pour refuser le mariage. Elle se souviendra des arguments et imitera le ton de Dorine dont elle a pumesurer l'efficacité sur elle-même. Ecrivez cette scène théâtrale.

Mariane
Je connais votre complot !
Orgon
Qu'avez-vous ma fille, vous qui d'habitude êtes si douce ? Ce ton ne vous ressemblepas.
Mariane
Justement, père, bientôt je ne serais plus vôtre puisque vous voulez me céder à Tartuffe !
Orgon
Mais qu'avez-vous contre cette décision, qui est mienne ? Monsieur Tartuffe est un hommenoble, bien fait de sa personne et si beau ! Il saura vous apportez allégresse en votre âme et fera de vous une femme épanouie.
Mariane
Et bien, père, puisqu'il est si parfait à vos yeux, épousez-le! Mon coeur ne saurait aimer contre son gré, et il n'est point dans mes habitudes d'être hypocrite, contrairement à ce Tartuffe si...
Orgon
Cessez ! Entendez-vous par là que mon choix est mauvaiset irréfléchi ? Moi, votre père, qui ne veut que votre bonheur... (Orgon prend un air pathétique, bléssé)
Mariane
Oh ! Père ! Jamais je n'ai remis en doute votre décision, seulement réfléchissez-yencore un peu...
Orgon
C'est tout réfléchi !
Mariane
En êtes-vous sûr ? (Mariane retrouve désormais son courage et ne se laisse plus apitoyer par son père) Comment pouvez-vous décider des tendancesde mon coeur sans vérifier auparavant qu'un homme y soit déjà encré ?
Orgon
Diable ! Ainsi vous en aimez un autre ?
Mariane
(D'un ton larmoyant)
Ô cruel ! Cet amour serait-il donc impossible ?Orgon
De grâce ma chère, quel est son nom ?
Mariane
Ô cruel ! (Levant les yeux vers le ciel, semblant s'adresser à Valère) Je préfèrerais la mort plutôt que de devoir renoncer à toi, mon amour !Orgon
Mais qui est-ce ? Informez moi sur son titre, sa famille !
Mariane
Pitié, épargnez moi la souffrance d'évoquer son nom. (Prenant un air tragique, regardant vers le ciel) Mon amour, mon élu,...
tracking img