Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2019 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce coeur qui haïssait la guerre
voilà qu'il bat pour le combat et la bataille !
Ce coeur qui ne battait qu'au rythme des marées, à celui des saisons,
à celui des heures du jour et de la nuit,
Voilà qu'il se gonfle et qu'il envoie dans les veines
un sang brûlant de salpêtre et de haine.
Et qu'il mène un tel bruit dans la cervelle que les oreilles en sifflent
Et qu'il n'est pas possible quece bruit ne se répande pas dans la ville et la campagne
Comme le son d'une cloche appelant à l'émeute et au combat.
Écoutez, je l'entends qui me revient renvoyé par les échos.

Mais non, c'est le bruit d'autres coeurs, de millions d'autres coeurs
battant comme le mien à travers la France.
Ils battent au même rythme pour la même besogne tous ces coeurs,
Leur bruit est celui de la mer àl'assaut des falaises
Et tout ce sang porte dans des millions de cervelles un même mot d'ordre :
Révolte contre Hitler et mort à ses partisans !
Pourtant ce coeur haïssait la guerre et battait au rythme des saisons,
Mais un seul mot : Liberté a suffi à réveiller les vieilles colères
Et des millions de Francais se préparent dans l'ombre
à la besogne que l'aube proche leur imposera.
Car ces coeursqui haïssaient la guerre battaient pour la liberté
au rythme même des saisons et des marées,
du jour et de la nuit.

Robert Desnos : Destinée arbitraire 1975

Introduction : Ce poème extrait du recueil destinée arbitraire, témoigne de l’engagement de Desnos dans la résistance, engagement qui lui valu la déportation et lui coûta la vie. Avant d’être publié en 1975 à titre posthume, il acirculé clandestinement et a participé au combat d’idées en incitant ses lecteurs à rejoindre le rangs de la résistance. Un poème pouvait-il efficacement servir une cause politique ? Nous montrerons tout d’abord comment se poème s’efforce de convaincre puis comment il cherche à touche la sensibilité ( à persuader) enfin en quoi il diffuse un message militant.
Conclusion : Desnos ne ménage aucun moyenpour rallier ç sa cause. Il use des armes traditionnelles de la rhétorique pour convaincre et choisit une poésie originale qui touche la sensibilité pour persuader. Il a réussi à faire d’un poème de circonstances une œuvre qui a survécu.

Poème se présente comme un constat entre les opinions pacifistes de l'auteur et la réalité de l'engagement armé. Poème en prose. Passages fréquents à laligne.
    Texte entier construit sur double opposition : passé > présent, attitude de refus de guerre > engagement personnel , appel collectif. Texte construit comme démonstration argumentée.
 Poème d'appel au combat. Témoigne engagement d'hommes dont la vocation n'est pas la guerre. Témoigne déchirement intérieur de poète partagé entre deux attitudes, de leurs résolutions. Exposé argumenté etpoétique.
    Argumentation repose sur défense des valeurs fondamentales : vie / liberté. Pour Desnos, le combat pour la liberté mérite de faire taire l'idéologie pacifiste. Introduction : Robert Desnos est un poète que l’on associe au surréalisme, mais également à la période de la seconde guerre mondiale, pendant laquelle il publia, dans la clandestinité, un nombre important de ces textes. Ceux-citémoignent de son engagement dans la résistance, ce qui lui valut la déportation et lui coûta   la vie. Le poème ‘’ Ce coeur qui haïssait la guerre   ‘’, extrait du recueil posthume Destinée arbitraire, publié initialement le 14 juillet 1943 sous le pseudonyme de Pierre Audier   dans la revue L’Honneur des poètes à   laquelle participèrent des poètes comme Paul Eluard ou Louis Aragon, est révélateurde cet engagement : seize vers hétérométrique pour inciter les lecteurs à rejoindre les rangs de la résistance. Comment ce poème peut-il efficacement servir une telle cause politique ? Nous tenterons de répondre à cette question en nous demandant comment, à travers le lyrisme engagé de l’artiste, ce poème se révèle un appel au combat collectif.
I/le   lyrisme du poème est au service de...
tracking img