Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (332 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Compte rendu TP n°6 : Essais sur béton durci

But de l’essai :

L’essai a pour but de vérifier la résistance d’un béton en traction et en compression sur des éprouvettes16x32 cm.

Analyse des résultats :
Masse volumique des éprouvettes :
1ère éprouvette : 14.78 / 0.0064 = 2309.38 kg/m³
2ème éprouvette : 15/ 0.0064 = 2343.75 kg/m³
On constate que lamasse volumique apparente des 2 éprouvettes est pratiquement identique, elle correspond environ a la masse volumique du béton qui est de 2300kg/m³.

Les calculs pour l’essai decompression

Pour calculer Is on regarde dans le tableau des classements des mesures et on prend le numéro 14.
Pour calculer la résistance à la compression on prend la rupture à lacompression en N et on divise la surface de l’éprouvette en mm² qui nous donne une résistance à la compression en MPa.
Pour calculer sci on fait la moyenne d’une charge.
Pour calculer fc onfait la moyenne des trois sci.
Pour calculer fc1 on prend la plus petite valeur des résistances à la compression.
Pour le choix de fck on prend la plus petite valeur des deux formules(fck < fc –k1 / fck < fc1 + k2)

L’essai de traction

On peut dire que la résistance à la traction est minime voir médiocre. La différence est très grande en fonction de lacompression et de la traction.
La résistance à la compression (fc = 23.60 MPa) est pratiquement 10 fois plus grande que la résistance à la traction (ft = 2.75 MPa).
Ft = 2.75 MPa ceci estla résistance à la traction, elle est supérieur à la résistance ftj qui est la résistance théorique qui est de 2.02 MPa.

Conclusion

On peut dire que le béton a un très mauvaiserésistance en traction mais par contre il résiste très bien à la compression, donc pour que le béton est une résistance tant en traction qu'en compression on doit ajouter des armatures.
tracking img