Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5429 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le 14 juillet, une date qui est encrée dans la mémoire de tout citoyen Français. Une date de fête annuelle, qui depuis le plus jeune âge est enseignée de l’école élémentaire au foyer de toute région française. Le temps défile et les 14 juillet déchirent d’années en années le ciel bleu de la France républicaine. Il nous semble alors que cette date a pour ainsi dire toujours existé tant celle-ciest incontournable, tant elle réunit toutes les générations confondues, les sexes, les origines régionales etc.
Cependant à la lumière de l’histoire, d’un regard attentif vers notre passé, nous nous rendons alors compte que cet évènement, d’apparence sans âge, ne date que d’hier. En effet la création du 14 juillet comme acte de foi patriote en la nation républicaine a été voté et instauré le 6juillet 1880, il y a donc seulement 121ans. A notre échelle ce chiffre paraît imposant, important, car il suffit à englober environ quatre générations, mais lorsque l’on se fie à la science de l’histoire alors la vérité de la mémoire est exposée au grand jour.
Dans cet ensemble de documents datant tous de la fin du XIXe siècle, on constate que ceux ci font preuve de l’héritage de la modernitéfrançaise. Au travers de la lecture du corpus on peut ainsi relever l’esprit qui régnait en France à cette époque. Ainsi les valeurs de la république, de la conscience nationale et la patrie sont mises en avant. De plus, bien que le sujet principal qui est a attribuer ici soit le quatorze juillet, jour de fête nationale, il nous faut mentionner qu’implicitement un autre sujet se révèle également. Unsujet qui modifia considérablement la France, contribuant à dessiner la physionomie du monde, la prise de la Bastille signe précurseur de l’avènement d’une nouvelle ère, celle de la République, preuve de liberté d’égalité et de fraternité.

Cette première partie de notre travail consistera en la mise en perspective des documents issus du corpus. Nous nous intéresserons donc au contexte particulierde chaque texte, pour ensuite observer les liens possibles entre eux. Ainsi la compréhension du commentaire en sera facilitée.

Le premier document est un extrait d’une revue hebdomadaire, destinée à divulguer des informations officielles, donner des conseils pédagogiques et des sujets d’exercices aux enseignants. Le nom de cette revue de presse est L’instruction primaire, datée du 13 juillet1884.
Il est important de faire une brève chronologie sur la création et les évolutions au fil du temps de cet hebdomadaire. Le Manuel général de l'instruction primaire est, après le journal fondé en 1815 par la Société pour l'instruction élémentaire sous le titre de Journal d'éducation, la plus ancienne des publications périodiques françaises consacrées à l'instruction primaire qui continuent àparaître.
Par la suite, la Librairie classique de L. Hachette, édita après la révolution de Juillet, un périodique mensuel dont le premier numéro parut en novembre 1830 : il était intitulé Journal de l'instruction élémentaire, destiné à répandre dans toutes les communes de France les meilleures méthodes de lecture, d'écriture, de calcul, de grammaire, de géographie, de dessin linéaire, etc pardes membres de l'Université et de diverses sociétés de bienfaisance. Les auteurs disaient qu’ils croyaient « faire une chose nécessaire à notre pays, ainsi qu'aux instituteurs, aux institutrices et aux familles, en publiant un journal spécialement consacré à l'instruction élémentaire pour que toutes les communes du royaume fussent immédiatement pourvues de moyens suffisants d'instruction primaire».L'existence du Journal dura deux ans. Il avait été le précurseur de la publication officielle qui allait s'appeler le Manuel général.
Le 19 octobre 1832, huit jours après son entrée au ministère de l'instruction publique, Guizot (alors ministre de l’intérieur) présentait à Louis-Philippe 1er un rapport par lequel il lui proposait d'autoriser en principe la publication d'un recueil périodique...
tracking img