Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3783 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le dopage est la pratique consistant à absorber des substances ou à utiliser des actes médicaux afin d'augmenter artificiellement ses capacités physiques ou mentales (hématocrite dans le sang, battements du cœur, confiance en soi, etc.). Le terme anglais « doping » fut largement employé avant que le Comité du langage scientifique n'impose une francisation en 1958.
Le dopage n'existe pas qu'auniveau sportif. La prise de substances variées, dans le but d'accroître les performances est une pratique de plus en plus courante dans le milieu étudiant ou professionnel. On parle alors de « conduite dopante ».
Sommaire[masquer] * 1 Définition du dopage * 2 Historique * 2.1 Dopage d'État * 3 Les produits et techniques dopantes par effet recherché * 3.1 Pour modifier lamorphologie * 3.2 Pour augmenter la force et la puissance musculaire * 3.3 Pour améliorer l'oxygénation * 3.4 Pour accroître la concentration * 3.5 Pour se dépasser * 3.6 Pour maîtriser le rythme veille-sommeil * 3.7 Pour perdre du poids * 3.8 Produits masquants * 3.9 Autres * 4 Conséquences sur la santé * 5 Cas célèbres et aspects juridiques * 5.1Évolution de la législation antidopage * 5.1.1 Novembre 2007 : le Code mondial antidopage prévoit des amendes * 5.1.2 Janvier 2008 : peine de prison * 5.2 Le dopage par sport * 6 Effets médiatiques sur les sports concernés * 7 Statistiques * 8 Notes et références * 9 Voir aussi * 9.1 Articles connexes * 9.2 Bibliographie * 9.2.1 Travaux académiques* 9.2.2 Témoignages * 9.3 Liens externes |
Définition du dopage[modifier]
| Cet article adopte un point de vue régional ou culturel particulier et doit être internationalisé.Discutez-en ou améliorez-le ! (La pose de ce bandeau est-elle pertinente ?) |
La première définition légale du dopage en France date de 1965. En effet, la loi du 1er juin 1965 considère comme dopé : "Quiconque auraen vue ou au cours d'une compétition sportive, utilisé sciemment l'une des substances déterminées par le règlement d'administration publique, qui sont destinées à accroître artificiellement et passagèrement ses possibilités physiques et sont susceptibles de nuire à sa santé".
Cette définition renvoie à une liste de substances très détaillée.
* La loi du 28 juin 1989 donne une nouvelledéfinition du dopage : "Il est interdit à toute personne d'utiliser, au cours des compétitions et manifestations sportives organisées ou agréées par des fédérations sportives ou en vue d'y participer, les substances et les procédés qui, de nature à modifier artificiellement les capacités ou à masquer l'emploi de substances ou de procédés ayant cette propriété, sont déterminés par arrêté conjoint desministres chargés des sports et de la santé".
* La loi du 23 mars 1999 donne maintenant la définition suivante : « Le dopage est défini par la loi comme l’utilisation de substances ou de procédés de nature à modifier artificiellement les capacités d’un sportif. Font également partie du dopage les utilisations de produits ou de procédés destinés à masquer l’emploi de produits dopants. La liste desprocédés et des substances dopantes mise à jour chaque année fait l’objet d’un arrêté conjoint des ministres chargés des sports et de la santé ».
Historique[modifier]
Le dopage est une pratique très ancienne. Le premier cas moderne avéré remonte à 1865 : des nageurs à Amsterdam. À la même époque, le vin Mariani était conseillé aux sportifs. Il était « aromatisé » avec des feuilles de coca. Lepremier mort à cause du dopage le fut en 1896.
On considère que le dopage s'est professionnalisé et généralisé dans certains sports à la fin des années 1950 et au début des années 1960 avec l'arrivée des sympathicomimétiques, de produits à activité hormonale comme l'hormone de croissance, ou des corticoïdes. Sur l'épreuve d'athlétisme du 100 mètres, dans les années 1960, les performances...
tracking img