Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (589 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I . Présentation des faits
La cote d’ivoire est depuis le 28 novembre 2010 dans une crise politique sans précédent, opposant Laurent Gagbo à Alassane Ouatarra. Les résultats officels reconnue parla communauté internationale rendent vainqueur Alassane Ouatarra. Mais sont principal opposant Laurent Gagbo conteste ces résultats et refuse de quitter son fauteuil présidentiel. En effet, lesrésultats du premier tour montraient que Laurent Gagbo était vainqueur, or ceux du second tour avec 51,4% des voies mettaient en évidence la victoire d’Alassane Ouatarra. Les deux hommes sont donc au jourd’aujourd’hui à la tete du pouvoir, dirigeants chacuns d’eux leurs « navires » c'est-à-dire la partie de la population qui les soutiens. Pour tenter de remédier à ce probléme le vainqueur officielle,Alassane Ouatarra a créé sont gouvernement parralléle.

II. Un modèle illigétime
1 . un modèle républicain non conforme
Le modèle politique de la cote d’ivoire repose sur la république. Larépublique est une forme de gouvernement dans laquelle le pouvoir n’est pas héréditaire mais confiés à des représentants élus par la nation.
Or, nous pouvons constater qu’actuellement la cote d’ivoire ne peutrespecter le vote des citoyens. Elle n’en est guère le reflet en ayant deux représentants au pouvoir de son pays. Elle déroge à la république en deux points, prémiérement, elle comporte deuxréprésentants au lieu d’un seul. Et Laurent Gagbo n’est pas le reflet de la nation car il ne fut pas élus, il est en restistance. Grace à ces deux faits, nous pouvons constater que le pouvoir de la coted’ivoire n’est pas conforme au modèle qu’il revendique et nous pouvons donc parler ici d’illigétimité du pouvoir.
2 . Un pouvoir indécit
On parle normalement dans un pays de légitimité du pouvoir. Lalégitimité est définie comme une qualité conforme à la justice, à la raison et aux régles établies. Or, comme nous l’avons vu auparavant, nous ne pouvons parler de légitimité du pouvoir dans ce...
tracking img