Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2091 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES EFFETS SUR L'ENVIRONNEMENT D'UNE AGRICULTURE INTENSIVE :

L'agriculture intensive...

Définition :
L'agriculture intensive, parfois appelée péjorativement « agriculture productiviste », est un système de production agricole qui se base sur l'usage optimum d'engrais chimiques, de traitements herbicides, fongicides, insecticides, pesticides, etc afin de maximiser laproductivité (elle peut aussi chercher à réduire la main d'œuvre grâce à la mécanisation sur de grandes surfaces, ce qui s'oppose à l'agriculture extensive). Elle nécessite une utilisation de moyens modernes et techniques comme les machines (machinisme agricole), la sélection génétique, l'irrigation et le drainage des sols, la culture sous serre et hors-sol.
Selon le point de vue de certains, ellea permis au cours du 20ième siècle, d'augmenter très fortement les rendements et donc la production agricole, et de diminuer parallèlement les coûts de production. Les gains de productivité réalisés ont autorisé la très forte diminution de la population agricole dans les pays développés (elle ne représente plus que 2 à 3 % de la population active), en assurant à la fois la couverture des besoinsde la population agricole, mais également un surplus destiné à couvrir ceux de la population non agricole et les exportations, contribuant ainsi à corriger en partie, les déséquilibres alimentaires existant sur la planète. Les gains de productivité ont permis aussi d'améliorer les conditions de vie des agriculteurs, en réduisant la pénibilité du travail et en augmentant leurs revenus.L'intensification de l'agriculture datant des années 1960 à 1980 est aussi connue sous le terme de révolution verte. Elle a assuré la sécurité alimentaire, tant en quantité qu'en qualité, des pays développés et à contribué à améliorer l'approvisionnement de certains pays en voie de développement (ex: Inde).
Cependant, certains pensent que l'agriculture intensive est pratiquée aux dépens des considérationsenvironnementales, ce qui lui vaux un rejet par un certain nombre de producteurs et de consommateurs. Elle est parfois associée à l'utilisation des organismes génétiquement modifiés, et a pu être mise en rapport avec les crises alimentaires telles que la maladie de la vache folle. Les agriculteurs sont cependant parfois injustement accusés dans la mesure où ils sont aussi les victimes de crises quipeuvent trouver leur origine dans des accidents industriels en amont ou en aval de l'agriculture. Notons néanmoins que l'importance de l'emploi des intrants épuise la terre et ses ressources, et menace la biodiversité.

Et ses effets sur l'environnement.
L'installation de l'Homme et de ses moyens de production et réseaux de transport dans une grande partie des territoires facilementaccessibles a bouleversé les équilibres écologiques existants. Les variations des climats ont toujours eu un impact sur la répartition des espèces, mais depuis l'ère industrielle la biodiversité semble être en péril.
La biodiversité, au sens étymologique du terme, évoque la diversité du vivant, c'est-à-dire tous les processus, les modes de vie ou les fonctions qui conduisent à maintenir unorganisme à l'état de vie. Ce terme est beaucoup trop large pour avoir une véritable connotation scientifique. En réalité c'est un terme autrefois à la mode qui commence progressivement à disparaître du langage des sciences du vivant.
On parle alors plutôt de diversité biologique lorsque l'on veut évoquer l'éventail des modes de vie (des fonctions) d'un ou de plusieurs organismes, de diversitéspécifique ou diversité floristique lorsque l'on veut débattre de la diversification des espèces végétales, de diversité génétique lorsque l'on évoque la variabilité intraspécifique, la diversité fonctionnelle pour définir les fonctions clefs assurées par un groupe d'espèce…
Finalement, le terme de biodiversité est généralement restreint, au seul titre dans le but de regrouper les différentes modalités...
tracking img