Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1010 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA TECHNIQUE EST-ELLE LIBERTATRICE ?

Le mot « technique », en latin technicus, vient du grec tekhnê qui signifie « métier, procédé, technique ». La technique désigne l’ensemble des procédés employés pour produire une œuvre ou obtenir un résultat déterminé. Ce sont des procédés méthodiques fondés sur des connaissances scientifiques, employés à la production. Le mot libérateur vient lui dulatin liberator. Est libérateur ce qui libère, c’est-à-dire ce qui affranchi d’une servitude. On va donc se demander ici si l’ensemble des procédés employés pour produire une œuvre ou obtenir un résultat permettent de s’affranchir des servitudes. La technique peut apparaître comme utile et nécessaire car elle améliore le quotidien des hommes. Mais parfois, elle mène l’homme à sa perte. Malgré tout,on imagine mal une société sans technique. Dans une première partie, on examinera la thèse selon laquelle la technique est libératrice. Ensuite, nous verrons que la technique a ses limites, et qu’elle peut être désavantageuse. Enfin, nous verrons que l’homme est en fait dépendant de la technique.

Dans la mesure où la technique a permis, au cours de l’histoire, d’améliorer de manièreincontestable et flagrante, le quotidien des hommes, elle semble bien, à première vue, être le moyen de se libérer. On pourrait ainsi être amenés à penser que la technique est indissociable de l’homme. Affirmer cela c’est montrer l’importance primordiale qu’a eu la technique dans le développement du quotidien des hommes.
En ce sens, on peut voir que la découverte du feu et son utilisation ont été un grandpas dans l’évolution de l’homme. Alors que l’homme avait une alimentation des plus limitées auparavant, le feu lui a permit de cuire ses aliments. Il a pu ainsi consommer de la viande cuite, varier son alimentation, et améliorer une dentition qui s’est adaptée à la technique pour qu’il puisse, au mieux, en profiter. La technique apparaît donc clairement comme libératrice du fait de ses bienfaitspour l’homme. Elle lui permet de passer des caps, des obstacles, qui semblent indépassables et auxquels l’organisme peut s’adapter.
Par ailleurs, en guise d’exemple, on pourrait citer les techniques scientifiques qui ont permis à l’homme de se libérer. Ainsi, les vaccins contre la rage ou encore contre le paludisme par exemple, ont été le moyen pour l’homme de se défaire de maladies autrefoisincurables, et meurtrières.
Plus récemment, Internet a été le moyen de faciliter considérablement la vie des hommes car c’est le moyen de se renseigner, de rencontrer des gens, ou de se divertir sans avoir à sortir de chez soi.

Cela étant dit, il n’en est pas moins vrai que la technique aussi libératrice soit elle, mène parfois l’homme à sa perte. Dans la mesure où la technique est un moyen,un ensemble de procédés, elle ne dépend pas exclusivement de l’homme, c’est le cas du feu.
Par ailleurs, n’étant pas douée de conscience, d’intelligence, n’étant pas humaine, la technique n’est pas réellement contrôlable, elle est faillible et peut ne plus répondre aux attentes de celui qui l’utilise. Ainsi, la technique devient paradoxale, alors qu’elle peut être libératrice, elle est parfoisdangereuse pour l’homme.
En effet, l’homme n’est jamais assurer que le procédé que lui, être faillible, utilise, aura et donnera le résultat qu’il espère. Par ailleurs, les récentes techniques pourraient avoir la conséquence d’éloigner les hommes les uns des autres, créer de nouveaux risques pour lui ou encore réduire son rôle et son importance dans la société.
Ainsi, aujourd’hui, lestechniques font parfois perdre des emplois. Le métier d’hôte(sse) de caisse est susceptible d’être supprimé et remplacé par des robots. En ce sens, la technique n’est pas libératrice, elle contraint l’homme et le place en difficulté. On peut également citer en exemple les moyens de transport dont les avantages sont indéniables. Cependant, ils ne sont pas sans risque tant sont nombreux les accidents,...
tracking img