Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3800 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ACTE PREMIER

SCÈNE PREMIÈRE

ELISABETH, ALEXIS, OMBELINE, EMMANUELLE, GUILLEMETTE, MADAME DE PALMAS
Une salle de classe, les élèves discutent durant un intercours, les rayons de soleil traversent les fenêtres de la classe de Seconde D, c’est une belle journée de Mars, à la fois ensoleillée et égayée. Les vacances de Pâques approchent à grande vitesse pour la zone C.
L’établissement Gersondans le seizième arrondissement de Paris semble cependant éteint. La classe de Seconde D est une classe bien ordinaire avec trois rangées de tables, des fenêtres sur la façade de droite et le bureau des professeurs au fond de la pièce. De larges vitres ornent les fenêtres pour rendre la salle lumineuse. Une dizaine de lampes sont encastrées dans le plafond pour éclairer la pièce quand il faitnuit dehors. On est lundi matin, il est onze heures quinze, au fond de la classe cinq élèves, quatre filles et un garçon, remémorent leur week-end à Disney Land.

ELISABETH, heureuse.
Trop bien ce week-end ! J’ai adoré l’attraction de l’ascenseur qui monte et qui descend !

OMBELINE
Ouais, c’était tellement cool cette attraction, même si ça m’a vraiment fait flipper !

GUILLEMETTE, gênée.Arrêtez de parler de ce truc ! Je me suis vomi sur mon tee-shirt "Bérénice" pendant une chute de l’ascenseur vers le bas !

ALEXIS, sérieux.
N’empêche, l’inconvénient de Disney’ c’est qu’on passe deux heures de queue pour à peine cinq minutes d’attraction et en plus c’est pas gratuit.

EMMANUELLE
Tellement ! Enfin… c’était quand même une journée exceptionnelle !

ALEXIS
Oui c’est vrai, onne peut pas dire le contraire ! Pour en revenir à nos préférences, moi j’ai surtout adoré quand on s’est perdus dans le labyrinthe d’Alice au pays des merveilles.

OMBELINE
Oh non ! Arrêtes je vais me pisser dessus, c’était tellement marrant !
Au lieu de mettre trente minutes on a mis trois heures à sortir de ce labyrinthe sans compter le temps qu’on à mis à attendre Elisabeth qui enlevait lescailloux de sa chaussure !

GUILLEMETTE, sûre d’elle.
Vous pouvez êtres sûrs que moi je n’y remettrais plus jamais les pieds dans ce labyrinthe de malheur !

ELISABETH
Tu n’est pas la seule. Moi aussi je n’y rentrerais plus jamais ! Et surtout si c’est pour que je me remette des cailloux dans ma chaussure ! La poisse !

EMMANUELLE, ajoutant.
En plus, il faisait un noir de boudin à la finalors c’était encore plus galère pour s’y retrouver. On ne voyait pas à dix mètres devant soi ! Personnellement, j’ai préféré les attractions du genre Cendrillon, Peter Pan, … ou encore Raiponce !

ALEXIS, riant.
Faut dire aussi qu’entre les attractions du style Raiponce et celles du genre le labyrinthe d’Alice au pays des merveilles, que j’appellerais plutôt "le labyrinthe de la mort", il y aune légère nuance, tu vois.

OMBELINE
Une grosse nuance tu veux dire ! Et d’ailleurs, en parlant de Raiponce, vous êtes allés le voir au cinéma ?

GUILLEMETTE
Ouais, j’y suis allée à Noël avec mes cousines canadiennes ! Il est génial ce film.

ELISABETH
Moi je suis allée le voir avec Emmanuelle au Gaumont Parnasse dans le quatorzième arrondissement ! Je trouve ça énorme les cheveux dequinze mètres de long.

EMMANUELLE
Vingt mètres et non quinze ! Loool !

ELISABETH, avec humour.
Oh chut toi, hein ! Quand il s’agit d’enfoncer les autres t’es toujours présente ! … Mais non je déconne, je t’adore ma louloute !

EMMANUELLE
J’espère bien que tu déconne…

ALEXIS
Ah ! ah ! ah ! … Eh bien moi j’y suis allé avec ma petite amie, Ombeline et son petit copain ! On s’est éclatéset on a bouffé des pop corn pendant toute la séance.

GUILLEMETTE, se tournant vers Alexis.
Elle s’appelle comment ta meuf déjà ?

ALEXIS
Eléonore. Eléonore Siebert pour les intimes ! Héhé.

GUILLEMETTE
Ah oui c’est vrai ! Désolée, en ce moment j’oublie tout, ça rentre par une oreille et ça ressort par l’autre… Et toi, Ombeline, ton mec c’est Julien c’est ça ?

OMBELINE, faisant un...
tracking img